Home Vanlife : mode d'emploi Acheter un fourgon d’occasion : faire le bon choix

Acheter un fourgon d’occasion : faire le bon choix

Écrit par Le Van Migrateur 24 octobre 2018
Italie
7 min de lecture

Acheter un fourgon d’occasion, voilà un sujet large et complexe. Je me souvient du moment où j’ai décidé de sauter le pas (PF m’a rejoint plus tard dans le trip, quand j’avais déjà le fourgon depuis 1 an). Je suis quelqu’un de très impatiente, alors j’avais seulement 2 critères : le prix et la distance. Je n’avais pas forcément pensé à la marque, à la taille, etc. Je savais aussi que je voulais tenir debout dedans. D’ailleurs, j’ai cherché longtemps un Toyota Hiace, pour avoir le même modèle que celui avec lequel je suis partie en Australie. Mais je n’ai jamais trouvé. Bref, tout ça pour dire, qu’il ne faut pas faire comme moi. Même si (heureusement), on ne regrette vraiment pas notre Renault Master L2H2, on aurait pu avoir de mauvaises surprises … Choisir un van, neuf ou d’occasion, n’est pas une chose hyper simple, surtout si l’on est pas expert du secteur. Vous vous reconnaissez dans ce profil de « je veux un van mais je m’y connais pas trop … »  alors vous êtes au bon endroit !  Aujourd’hui on vous fait un petit topo  sur comment bien choisir son fourgon. Grâce à quelques astuces, vous deviendrez un peu plus averti dans le domaine et vous parviendrez facilement à trouver le modèle qui vous correspond !

Avertissement : cet article est un résumé du chapitre “bien choisir son fourgon” du manuel du fourgon aménagé que nous avons créée. 

Avant de choisir, bien connaitre les termes techniques

Avant de se lancer dans l’achat de son fourgon il faut un petite leçon de vocabulaire! Afin de ne pas être perdu face aux termes qui peuvent être évoqués lors du choix de votre futur van.

Charge Utile

Connaître la charge utile vous permettra de savoir combien pourront peser au maximum vos équipements et de tout ce que vous comptez mettre dans vos rangements. Avoir un chargement supérieur à la charge utile peut entraîner quelques complications au niveau mécanique ou au niveau administratif.

L’homologation en VASP Camping Car

L’homologation est une démarche administrative permettant d’attester de la mise aux normes d’un véhicule aménagé. La démarche n’est obligatoire que dans certains cas, par exemple si vous avez une installation d’eau et de gaz fixe. À savoir : sur la carte grise, un véhicule homologué camping car est noté VASP et un véhicule non homologué CTTE.

La taille des véhicules

Il y a plusieurs tailles de fourgons qui existent. Les courts et longs essieux, les rehaussés, les toits ouvrants, etc. Le plus souvent, les fourgons sont classés par taille, et toutes les marques ont la même dénomination.

La motorisation Il sera compliqué de vous expliquer comment choisir votre motorisation en 2 phrases, mais nous pouvons vous aider à y voir plus clair dans les grandes lignes. Nous allons prendre l’exemple d’un Renault Trafic 2L DCI 115 ch. 2L = la taille en litres du moteur (le cylindré), ch = le nombre de chevaux du moteur, la puissance. Pour l’achat d’un fourgon vide qui sera forcément amené à être aménagé, préférez regarder le couple (la FORCE du moteur, et non pas sa puissance). Il est indiqué en Nm sur la fiche technique du véhicule. Par exemple, le couple moteur du Renault Trafic est de 300Nm origine à 1500 tours. Plus il y a de Nm, plus le véhicule sera agréable à conduire une fois chargé (et démarrera plus facilement aux feux rouges !)

Définir ses besoins

Suite à cette petite leçon de vocabulaire il va falloir cerner vos besoins pour se concentrer sur un modele de van. C’est le moment de recenser tous les moyens que nous avez à votre disposition pour réaliser votre projet projet. Ici, faudra réfléchir à vos exigences d’achat. On vous met plein d’exemple de questions et un cahier des charges détaillé dans le manuel !

Acheter un fourgon aménagé ou non?

Il n’est pas rare de se poser la question, en se disant qu’investir dans du neuf sera sûrement plus judicieux si l’on veut faire beaucoup de kilomètres, si l’on veut être garanti. D’autant plus si nos connaissances en mécaniques sont faibles : est ce que je vais réussir à trouver un fourgon encore en assez bon état ? Comment ne pas louper un vice lors de la visite ? Nous vous expliquons tous les avantages et les inconvénients de chaque solution dans le manuel

Les différentes catégories de véhicules

Avant toute chose, il faut savoir qu’il existe des dénominations de taille. Les fourgons, dans toutes les marques, sont classifiés par longueur (L) et par hauteur (H). Cela se traduit par des dénominations comme L1H1, L2H2, L3H2, etc (mais attention ! Les dimensions varient selon les marques !). Il faut aussi savoir que plus un fourgon sera grand, plus sa charge utile sera élevée. Il est important de prendre cela en compte, car cela vous donnera des indications sur les aménagements possibles. Il faut donc bien se renseigner sur la charge utile du modèle que vous choisirez. Un tableau détaillé des modèles et des tailles disponibles par marque est disponible dans le manuel. En plus, on vous donne les avantages et les inconvénients de chaque modèle !! 

Acheter un fourgon d'occasion

Quelle marque/utilisation pour chaque pays?

Vous ne voudrez peut-être pas rester en France avec votre fourgon. Il pourra vous arriver de l’emmener dans d’autres pays par cargo, par ferry ou tout simplement en passant par les terres.Si beaucoup de kilomètres sont réalisés, on peut vite avoir peur de tomber en panne dans un pays étranger sans la possibilité d’avoir les pièces nécessaires. Dans le manuel, on vous aiguille : un pays/continent = les marques recommandées et pourquoi !

Les choses à faire avant d’aller voir un véhicule

Si vous regardez les petites annonces, que ce soit sur le bon coin ou sur la centrale, veillez à ce qu’elle soit bien rédigée! Vous reconnaitrez tout de suite un vendeur sérieux. Ne vous acharnez pas si vous avez un doute ! Préférez un premier contact téléphonique, et non par mail. Si le véhicule est vraiment loin, demandez des photos, un vendeur sérieux vous les enverra.

Vérifier l’état général du véhicule

Si le fourgon vous parait bien mais que vous hésitez à vous lancer, vous pouvez demander à un proche qui connait un peu la mécanique de vous accompagner ! Vous pourrez lui faire part de vos doutes. Même si le fourgon vous plaît beaucoup, si les conseils de ceux qui s’y connaissent vont dans le mauvais sens, ne vous jetez pas sur le premier (ne faites pas comme moi quoi … ahah). Prenez votre temps, vous risqueriez sinon de regretter ! Parlez avec le vendeur, demandez lui les antécédents du véhicule, où il le fait réparer, etc.

Dans le manuel, nous vous fournissons un schéma de fourgon avec tous les endroits à vérifier lors de la visite.

Les responsabilités du vendeur

Le vendeur a dans l’obligation de vous vendre un véhicule fidèle à sa description. S’il a menti sur un aspect du fourgon qui nuit à son bon fonctionnement ou peut entraîner des frais de réparation pour vous, il s’agit d’un vice caché. L’article 1641 du code civil tient responsable le vendeur des vices cachés vis-à-vis de l’acheteur.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui ! Avec ces astuces, vous avez maintenant les premières clés en main pour trouver le fourgon qui correspondra le mieux possible à vos besoins. Une fois que vous aurez plusieurs modèles en vue, reprenez point à point les astuces de cet article afin de dénicher la perle rare. Et si vous voulez encore plus détails sur le sujet, n’hésitez pas à télécharger le manuel illustré du fourgon aménagé.

Le manuel du fourgon aménagé

Vous aimerez aussi

1 commentaire

Chris 21 septembre 2019 at 12 h 24 min

Bonjour,
Bien que cela doive allez aussi vite, pour moi,
Depuis 6 mois, je me penche sur l’acquisition d’un fourgon “nu”.
Etant en Alsace, j’aurais l’accès plus facile pour les véhicules allemands, dont Sprinter, dont en 4×4.
Je savais, par mon super mécano (4×4 dans les Vosges) que les joints d’injecteur de ce véhicule demandent à être changés afin de mettre des joints “Peugeot” plus adaptés. Toutefois, sur le net, hier soir, en fouinant, les problèmes de turbo des Mercedes m’ont fait abandonner “cette partie” .
Quant’au Crafter, problèmes récurrents, auquels je ne voudrais être confrontés.
Alors….. le forum “auto-evasion.com” m’a conforté sur la fiabilité du Renault ;
J’avais repéré beaucoup de bien sur le Renault Master 2.3 l , moteur increvable, hyper sollicité par les artisans de tout “poils” .
Reste aussi le Fiat Ducato, et l’Iveco .
A creuser. Je veux bien vos conseils éclairés (étayés) .

Reply

Laisser un Commentaire