Home Aménager son fourgon Aménager son fourgon #3

Aménager son fourgon #3

Écrit par Le Van Migrateur 9 octobre 2017
Camping car aménagé
7 min de lecture

Aujourd’hui, c’est l’équipe de Kangooroule qui va nous parler de son aménagement. Exceptionnellement, ce ne sera pas un fourgon mais un campig-car revisité et transformé en boutique itinérante. Kangooroule se livre à une cause bien précise : aider les parents à porter correctement leurs bébés grâce aux solutions qu’ils proposent dans leur boutique. Cette solution a été imaginé par 2 parents qui portent intensément leur petite fille toute la journée. Voici donc comment ils ont réussi à unir boutique et maison sur roue.

Aménager son fourgon

Pimper un camping-car pour avoir un coin boutique et un espace de vie

L’achat du camping-car et la boutique itinérante

Quand nous avons décidé, après plusieurs mois à réfléchir, de partir sur les routes avec notre fille de 2 ans, nous rêvions d’un beau camion aménagé, type 508D. Nous avions loué un van aménagé pour y passer une semaine, pendant l’été, et le fait de pouvoir se garer partout (surtout au bord de la mer), nous plaisait énormément.

Mais voilà, quand tu dois courir aux toilettes en marchant sur des épines de pins à 3h du matin et prendre ta douche avec les araignées du camping, tu trouves ça vachement moins fun. Nous nous sommes alors rendus à l’évidence : nous devrions acheter un camping-car, beaucoup moins sexy mais plus pratique avec un enfant et plus autonome.

Nous avons flashé sur un Moncayo, sans capucine car nous n’en voulions pas (trop de prise au vent), avec un lit en hauteur et une très grande soute pour nos projets. Nous pensions y mettre un budget de 5000€, puis 10000€ et finalement c’est 25000€ que nous a coûté notre belle maison sur roue.

Comme Ronan est bricoleur, il s’est occupé de tout avec l’aide de mon beau père. La soute a été vidée et des étagères ont été construites en aluminium et bois léger, pour peser le moins lourd possible. L’idée était de pouvoir y ranger tout le stock de notre boutique. Heureusement qu’une petite porte pour y accéder de l’intérieur existait déjà, ce qui me permettait de faire la brasse coulée pour aller y chercher les porte-bébés commandés, car nous préparions les colis sur la route. Nous y rangions aussi notre isolant extérieur, qui nous permettait d’avoir plus chaud l’hiver. Un vrai puzzle géant !

Camping car aménagé

Une certaine autonomie

Le gaz et l’électricité

Un des principaux soucis que nous avons rencontré en roulant a été la consommation en bouteille de gaz. Ronan a fait quelques recherches et a entendu parler de bombonnes de GPL, que nous pouvions mettre à la place des bouteilles de gaz. Plus besoin de les sortir pour les changer, il nous suffisait de passer à la pompe et de les remplir en GPL !

En hiver, avec le chauffage allumé, l’eau chauffée pour la douche, la cuisson et le frigo, les 2 bouteilles nous permettaient de tenir 14 jours, autant qu’avec deux bouteilles de gaz normal mais pour un prix inférieur et sans l’obligation de bouger les bonbonnes (quand on a des petits bras pas musclés, c’est plutôt sympa).

La 2ème complication était celle de la consommation électrique. Au tout début, si nous n’avions pas eu de soleil de la journée, la batterie de la cellule qui se rechargeait soit en roulant, soit grâce aux panneaux solaire, ne nous permettait pas d’allumer toutes les lumières. Toutes les ampoules ont alors été changées par des Leds, nous avons remplacé la batterie cellule par une plus grosse (AGM, 220 Ah) et le régulateur solaire a été remplacé (technologie MPPT à la place de PWM). Nous avons ainsi gagné au maximum 15% de production d’électricité en hiver et 35% en été. Ça a pu à nouveau être Versailles dans le camping-car ! Le remplacement des ampoules a permis de diviser par 7 la consommation électrique pour l’éclairage !

Comme il nous fallait travailler sur la route, des prises usb ont été installé pour y brancher, par exemple, nos téléphones. Une imprimante nous permettait de faire nos bons de livraison n’importe où, grâce à un transformateur 12/220V branché sur la batterie cellule.

Bon, tout ça ne nous a pas permis d’avoir du réseau dans le Jura :p

Camping car aménagé

L’aménagement intérieur

Installer un petit nid douillet pour 3

Nous avons acheté le camping-car à un monsieur qui exerçait la profession de DJ. Il se servait de la soute pour y ranger son matériel. Il avait décoré l’intérieur à son goût, avait soigneusement scratché des dessous de table jaune, des tableaux au mur ainsi qu’un faux arbre en plastique qui bringuebalait à chaque virage.

Nous avons tout enlevé (on est pas super fans du jaune), j’ai décousu un rideau (jaune encore) pour en coudre un (à la main) dans une fouta trouvée dans un magasin sur notre route. Nous avons décroché les tableaux représentants un chien et une balle de baseball et décollé tout ce qui pouvait l’être.

Il fallait ranger toutes nos affaires :2 adultes, 1 petite fille de 2 ans en couches lavables, une boutique, plus d’ordinateurs que d’humains, des tonnes de livres que je n’ai pas eu le temps de lire, pas évident de tout faire rentrer dans un petit espace. Les placards ont vite été remplis, la soute l’étant aussi, nous devions déplacer toutes nos affaires chaque matin et chaque soir. Si c’était à refaire j’aurais minimalisé encore plus !

Le grand placard qui servait à ranger nos vêtements a été modifié, plus d’étagères : une chacun, ce qui nous permettait de mieux nous organiser, surtout que notre voyage devait durer 2 ans, donc nous avions nos vêtements d’été et d’hiver à ranger. Nous avions un sac de lavage de la marque Scrubba pour y mettre nos vêtements sales et les inserts des couches lavables, dans l’attente de trouver une laverie sur notre route.

Pour égayer notre coin nuit, nous avons collé des petites étoiles phosphorescentes et des autocollants trouvés chez Ikea. Le coin jeu a été mis sous la table et un placard fut choisi pour y mettre les jouets de notre fille, un coin à elle.

Camping car aménagé

Essayer d’être aussi écologique que possible

Les toilettes, les déchets, la douche et le chauffage

Bien entendu, rouler plusieurs heures par semaine, chargés comme des mulets (malgré tous nos efforts, nous étions en surcharge il faut bien l’avouer), ce n’est pas le summum de l’écologie. Alors nous avons essayé de faire notre possible pour faire le plus de gestes qui réduiraient notre empreinte écologique.

Nous avons installé un système SOG, plus de liquide bleu, chimique qui plus est, dans notre cassette et donc dans les canalisations. Ce système permettait d’aérer les mauvaises odeurs grâce à un ventilateur qui se lançait à chaque fois que nous ouvrions la trappe de la cassette (au moment de faire nos besoins). En plus d’être écologique, c’est très économique !

Nous avons installé un petit coin pour stocker nos déchets recyclables, afin de pouvoir les mettre dans des conteneurs spécialisés (nous avons remarqué que très peu de voyageurs en camping-car triaient leurs déchets et mettaient tout dans la même poubelle).

La pomme de la douche a elle aussi eu droit à un petit relooking, une nouvelle plus économique, qui injecte de l’air au moment du passage de l’eau, afin d’en utiliser moins (avec une cuve de 100 litres il valait mieux si nous ne voulions pas la remplir trop souvent).

Notre astuce pour avoir chaud sans mettre du chauffage tout le temps, fut d’installer des tapis de gym au sol, pour isoler du froid (nos tuyaux d’évacuation avaient gelé pendant l’hiver). Nous avions des panneaux isolant pour mettre sur nos fenêtres, en plus de celui en extérieur, nous gagnions ainsi plusieurs degrés.

Le compartiment des bonbonnes a été isolé aussi, pour gagner en température, car de l’air passait par là et gelait nos réserves alimentaires.

Nous nous sommes équipés d’un bidon pour avoir de l’eau potable et y avons mis des cylindres en céramique pour éviter que l’eau ne croupisse.

Camping car aménagé

 

 

 

Vous aimerez aussi

4 commentaires

Michel 1 septembre 2019 at 2 h 27 min

Bonjour, pourriez-vous, s’il vous plaît, m’aider à rebrancher
le frigo sur mon fourgon?
il était branché déjà, mais pour faire des modifications,
fut débranché par un ami qui est tombé malade et je ne saurais pas
comment le rebrancher !!! Si oui je vous donne mon e-mail :
omologeia@gmail.com et par la suite je vous envoie des photos des câbles
sur le frigo et des câbles qui sortent de la batterie auxiliaire connecté
avec coupleur ! Merci beaucoup, Michel

Reply
Le Van Migrateur 2 septembre 2019 at 17 h 27 min

Bonjour Michel,

Malheureusement, nous ne proposons pas ce genre d’aide à distance … Ce serait beaucoup de risques pour nous :(.

N’hésite pas à aller voir sur la plateforme http://www.vansity.fr si quelqu’un peut t’aider, ou à publier tout cela sur le groupe Vanlifers autour du monde ! 🙂

Reply
Jolies lueurs 9 octobre 2017 at 20 h 23 min

Chouette article, ça donne envie de se lancer !

Reply
Le Van Migrateur 9 octobre 2017 at 20 h 29 min

C’est le but 😀

Reply

Laisser un Commentaire