Home Aménager son fourgon Aménager son fourgon #15

Aménager son fourgon #15

Écrit par Le Van Migrateur 6 juin 2018
Aménager son fourgon
6 min de lecture

Encore un gros coup de coeur sur cet aménagement ! Bon, en fait, pour être honnête… On a surtout flashé sur Sushi, le lapin. Mais chut, le dites pas à Delphine et Dimitri ?. On rigole bien-sûr ! L’aménagement est incroyable, et il règne une jolie ambiance cosy dans ce van ! Sushi a de quoi être le lapin le plus heureux du monde. Ils se sont lancé dans l’aventure de la vanlife après un voyage en Nouvelle-Zélande en van ! C’est marrant, notre déclencheur à nous à été l’Australie … En même temps, comment ne pas tomber amoureux de la liberté que nous donne le voyage en van dans des pays aussi vastes que ceux-là !! Ils ont accepté de nous prêter leur plume pour nous expliquer comment ils ont aménagé leur fourgon, les matériaux utilisés et leurs petites galères. Ils nous prouve qu’aménager son fourgon sans être bricoleur, c’est possible !

Homologation du fourgon

Budget
(+7000 euros, achat du van compris)

Aménagement écologique

 


Le projet

Dès notre retour d’un voyage de 8 mois en Nouvelle-Zélande en (tout petit) van, nous n’avons pas voulu attendre pour retenter l’expérience en France. Mais cette fois on avait une idée plus précise de ce qu’on voulait : un van haut (Dimitri fait 1m95), mais pas trop grand non plus, pas trop cher, peu de kilomètres, hyper stylé.

Nous avons trouvé un Renault Trafic L2H2 de 1995. 220.000km pour 3200€. Nous n’avions pratiquement jamais fait de travaux de notre vie, donc on a passé des heures et des heures sur les blogs et tuto Youtube. Après avoir tout lavé, dépoussiéré, enlevé les “installations” du propriétaire précédent, traité les quelques points de rouille existants et peint tout l’intérieur en peinture anti rouille il fallait enfin se lancer…

Aménager son fourgon Aménager son fourgon


Les fenêtres

Une des 1ères choses que l’on a fait, c’est de découper une fenêtre coulissante sur le côté (c’était pas du tout paniquant de se retrouver avec la scie sauteuse à défoncer la taule de notre tout nouveau camion). Cette étape s’est super bien passée. On y a été à notre rythme, proprement et lentement…  

Après ça on a un peu trop pris la confiance et on a entrepris l’installation d’un lanterneau… et évidemment c’est là que le seul problème de notre aménagement est arrivé: le lanterneau n’est pas étanche. ça nous a pris beaucoup de temps et d’énergie (et de stress) pour résoudre tout ça. Après avoir vidé 3 bouteilles de sikaflex maritime on se résout à racheter un lanterneau plus cher et mieux conçu au niveau de sa fixation.

Nous avons ajouté deux ouvertures pour de l’aération permanente : une sur une porte arrière et l’autre sur la porte latérale. L’objectif est de limiter au maximum la formation de condensation. Nous verrons avec le temps s’il en faudra une autre ou s’il faudra équiper le lanterneau d’un extracteur.

Notre conseil pour cette étape: mettre le prix dans un bon lanterneau et attendre quelques semaines avant de mettre l’isolation et vérifier l’étanchéité… surtout quand on vit en Bretagne.

 


L’isolation

Pour l’isolation du sol (après avoir mis les 1ers tasseaux de bois qui tiendront les aménagements) nous avons opté pour une 1ère couche de liège, puis des plaques de polystyrène extrudé 30mm, recouvert par une planche d’OSB. Pour l’isolation des parois et du plafond nous avons mis du liège puis de la laine de coton 50mm (léger et écologique, le top). Nous avons recouvert le tout par un pare-vapeur.

Notre conseil pour cette étape: ne pas hésitez à boire des bières pour se féliciter de chaque nouvelle étape… même s’il reste encore beaucoup de chemin à faire 😉

Aménager son fourgon Aménager son fourgon

Aménager son fourgon


L’aménagement

Nous avons une banquette en L, qui se déplie en lit double (140×180), et une partie encore en plus pour le côté de Dimitri (qui est décidément vraiment trop grand pour vivre en van).

Aménager son fourgonAménager son fourgon

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimitri nous a créé un système de table cachée dans les rangements que nous déplions et que nous accrochons à un crochet au plafond.

Aménager son fourgon

Une cuisine collée aux sièges de devant qui se compose simplement d’un évier et d’une glacière électrique. Nous n’avons pas encore de point de cuisson (juste un réchaud de camping pour le moment). Nous avons des rangements sous le lit et au dessus. Nous avons acheté notre matelas chez Ikéa, que nous avons coupé au cutter.

Il nous reste encore quelques rangements à faire dans la cuisine, et puis les rideaux et draps/housses sur mesure. Rien d’urgent mais on sera vraiment satisfait quand tout ça sera bon.

Par soucis d’économie nous avons décidé d’utiliser du bois de récup’ pour le “squelette” de l’aménagement (tout ce qui ne se voit pas comme les lattes de lit, les intérieurs de placard, etc). Le Bon Coin a été notre meilleur ami.

Notre conseil pour cette étape: passer beaucoup de temps sur les calculs des mesures… notre glacière ne rentre toujours pas dans nos rangements de cuisine (on célèbre chaque étape à la bière chaude du coup…)

Aménager son fourgon


Eau et électricité

Nous avons 2 jerricans d’eau de 19L et de 16L et une pédale manuelle pour pomper au pied. C’est simple et efficace.

Concernant l’électricité, nous avons une batterie secondaire à décharge lente de 130Ah avec un coupleur-séparateur relié à la batterie moteur, un convertisseur 12V/220V, un chargeur, et le nécessaire pour la sécurité du circuit (disjoncteur différentiel, disjoncteurs, coupe-circuit, fusibles, protection basses tensions). Le tout pour alimenter :

  • 4 lampes fixes (2 au plafond, 1 pour la cuisine et 1 entre la cuisine et les sièges de devant)
  • une glacière électrique
  • quelques prises usb un peu partout
  • deux prises 220V.

Notre but (quand on aura les sous) est de passer aux panneaux solaires.

Notre conseil pour cette étape: ne pas laisser un lapin sans surveillance à côté de l’atelier fils électriques.

Aménager son fourgon


Budget

Nous n’avons pas encore calculé le budget total, mais on l’estime à peu près comme ça:

  • Van : 3200€
  • Outils et quincailleries (nous avons dû tout acheter car nous n’avions strictement rien: visseuse, perceuse, scie sauteuse, ponceuse électrique, meuleuse, centaines de vis, etc.) : 1000€
  • Matériaux (Bois, isolant, pare-vapeur): 800€
  • Electricité: 1000€
  • Matériel (glaciaire, évier, etc.): 500€
  • Fenêtre et lanterneau: 400€
  • Déco, peinture, vernis : 300€
  • Matelas: 180€

Aménager son fourgon

Aménager son fourgon Aménager son fourgon

Voilà maintenant on s’adapte à notre nouvelle vie. On essaie d’être un peu plus sur Instagram pour ceux qui veulent nous rejoindre 🙂 

Vous aimerez aussi

Laisser un Commentaire