Home FAQ

FAQ

La FAQ a pour objectif de répondre aux interrogations que nous recevons le plus souvent, et celles qui reviennent plusieurs fois. Les thèmes abordés sont l’aménagement et l’homologation. Elle sera mise à jour très régulièrement !

N’hésitez pas à bien lire les questions et les réponses ci-dessous ! Il s’agit des commentaires et des mails que nous recevons réorganisés et triés. Cette FAQ sera mise à jour très régulièrement.

PARTIE 1 – L’HOMOLOGATION

QUESTIONS GENERALES

Quelles sont les 5 conditions pour être considéré comme un Camping-car ?

  • Avoir une banquette qui se transforme en lit (dans 90% des cas, un lit fixe passe aussi)
  • Avoir une cuisine fixe, peu importe avec quelle énergie vous l’alimentez
  • Avoir des rangements
  • Avoir une table et des assises
  • Le tout doit être inamovible : le fourgon ne doit pas pouvoir être utilisé pour autre chose qu’un camping-car !

Puis-je passer l’homologation sans gaz ?

Pour pouvoir passer l’homologation, il faut respecter 5 conditions :

  • Avoir un coin lit
  • Avoir des rangements
  • Avoir un coin cuisine
  • Avoir une table et des chaises
  • Le toit doit être fixe et inamovible

Le gaz n’est donc pas une condition pour passer l’homologation, tant que vous avez une autre solution pour alimenter vos plaques de cuisson.

ATTENTION : même sans gaz, vous devrez passer par la case veritas/qualigaz pour faire vérifier vos aérations.

Qu’est-ce que le guide AFNOR ?

C’est le guide où sont répertoriées toutes les normes à respecter pour l’aménagement d’un fourgon.

Nous les simplifions et les avons illustrées dans notre ebook.

Puis-je passer le CT avec mon installation électrique ?

Oui, tout à fait. Le contrôle technique n’aura pas lieu de vous être refusé pour ça.

Puis-je passer le CT avec un van non VASP en gardant l’isolation et l’habillage ?

Oui ! Et même avec les ouvertures et quelques éléments d’aménagement, tant que les 5 conditions d’un VASP Camping Car ne sont pas cumulées.

Les filets antichute sont-ils ok pour les placards/meubles hauts ?

Oui, tout à fait. Tant que tout est parfaitement sécurisé et solide. Ne jamais oublier que l’homologation reste avant tout du bon sens !

Puis-je découper ou enlever ma cloison de séparation ?

Pour la cloison, il n’y a pas de contre indication spéciale dans les normes. Si le van est voué à être homologué, il est mieux qu’elle soit retirée (en vérifiant que ça ne modifie pas la structure du véhicule et que ça ne la fragilise pas).  Si le fourgon est voué à rester en CTTE et qu’il date d’après 2012, il faudra laisser la cloison intacte si elle est d’origine !

Si le fourgon date de 2012 tout pile, il faudra laisser la cloison si elle est d’origine et s’il reste en CTTE.

Puis-je faire passer un véhicule non aménagé en VASP ?

Non. Il est impossible de faire passer un véhicule non aménagé en VASP. Sinon, le contrôleur n’aurait rien à vérifier et les normes n’existeraient pas !

Puis-je changer mes aménagements après le passage en VASP ?

Oui, mais on ne vous le conseille vraiment pas. Quand vous envoyez votre dossier à la DREAL, il est conservé 10 ans. En cas de gros accident, l’assurance contactera la DREAL pour obtenir le plan des aménagements … S’ils sont totalement différents le jour de l’accident, l’assurance ne prendra rien en charge. C’est aussi pour ça qu’il est un peu risqué d’acheter un fourgon homologué VASP sans être sûrs que les aménagements présents soient les aménagements qui ont été présentés à la DREAL.

L’homologation va-t-elle se généraliser à l’Europe ?

Le guide AFNOR est européen. Dans le guide AFNOR Français, les normes sont marquées NF EN, ce qui veut dire que c’est la norme européenne adaptée à la France. Dans d’autres pays européens il sera peut être marqué BE EN pour la Belgique par exemple. L’Europe ne peut pas se permettre de faire changer les normes tous les 4 matins et si les pays adaptent la norme européenne c’est parce qu’ils ont la marge de manœuvre et qu’ils peuvent le faire.

Quelles normes sont à respecter pour l’installation de l’électricité 200V et 12V ?

Nous avons fait un résumé des normes électriques dans notre ebook. Malgré tout, c’est la seule partie qui n’est pas vérifiée lors d’un passage à la DREAL. Comme vous pouvez le voir dans la liste des normes en vigueur présentées au début de cet ebook, celle-ci n’y apparaît pas.

Malgré tout, faites attention à votre sécurité. Si vous avez peu de connaissances dans le domaine, préférez demander conseil à des gens expérimentés

Ai-je le droit de faire contrôler mon fourgon dans une autre DREAL que celle de ma région ?

Normalement oui, mais certaines DREAL peuvent demander un justificatif de domicile …

Les normes s’appliquent-elles aussi bien aux fourgons qu’aux 4×4, voitures et poids lourds ?

Oui, tous les véhicules sont soumis aux normes et à l’homologation. Pour le moment, les seules n’y étant pas soumises sont les Tiny Houses (du moment qu’elles ne soient pas fixées définitivement sur la remorque).

QUESTIONS SUR LES OUVERTURES

Comment isoler un fourgon

Comment cela se passe pour les ouvertures (fenêtres, lanterneau, …) ?

Vous devrez demander l’autorisation constructeur pour la présenter le jour du contrôle technique. Poser des fenêtre et un lanterneau ne force pas la procédure complète d’homologation si vous avez cette autorisation. Normalement, si vous ne découpez que la tôle sans passer par un longeron, l’autorisation n’est pas utile. Mais nous vous conseillons malgré tout de la demander, on ne sait jamais face à qui vous pourriez vous retrouver … L’assurance devra également être au courant de ces changements.

QUESTIONS SUR LES CHAUFFAGES

Équiper son fourgon

Dois-je faire installer mon chauffage par un professionnel ?

Cela dépend du modèle de chauffage. Les modèles type WEBASTO doivent être installés par un professionnel ou, à défaut, être vérifié et certifié par un professionnel qui vous délivrera un papier officiel de certification.

Les modèles type Propex HS2000 peuvent être installé par vous-même, à condition de l’installer exactement selon le mode d’emploi (donc les précautions du constructeur) combiné aux normes. Par exemple, les entrées et sorties d’air doivent être réalisées dans le sol selon le fabricant du produit, et selon la norme, ces entrées et sorties doivent se tenir à au moins 30 cm du pot d’échappement (ce qui n’est pas précisé par le fabricant).

Peut-on avoir un chauffage dans un van non VASP ?

Normalement il vaut mieux en parler avec son assurance oui. Car un incendie déclenché par ce chauffage rendrait votre assurance caduque dans le cas où elle ne serait pas au courant. Il faut essayer de voir avec elle si vous pouvez le faire assurer comme ça, en étant bien sûrs que votre chauffage apparaisse sur le contrat. Sinon, vous pouvez vous contenter de passer la certification Gaz, qui vous permettra d’être officiellement conforme aux normes pour l’installation du chauffage, qui pourrait faciliter l’assurance. Le mieux est d’en discuter avec eux !

QUESTIONS SUR L’AUTORISATION CONSTRUCTEUR

Dans quel(s) cas précis ai-je besoin d’une autorisation constructeur ?

Vous aurez besoin d’une autorisation constructeur dans les cas où :

  • la découpe de la cabine de conduite remet en cause les ancrages ceintures et/ou sièges
  • La découpe de la tôle passe par les longerons (peu de constructeurs l’accepte. Il vaut mieux éviter)

QUESTIONS SUR LE PASSAGE VERITAS/QUALIGAZ

Installation gaz dans un fourgon

Puis-je passer l’homologation sans gaz ?

Pour pouvoir passer l’homologation, il faut respecter 5 conditions :

  • Avoir un coin lit
  • Avoir des rangements
  • Avoir un coin cuisine
  • Avoir une table et des chaises
  • Le toit doit être fixe et inamovible

Le gaz n’est donc pas une condition pour passer l’homologation, tant que vous avez une autre solution pour alimenter vos plaques de cuisson.

ATTENTION : même sans gaz, vous devrez passer par la case veritas/qualigaz pour faire vérifier vos aérations.

Doit-on passer le contrôle Véritas/Qualigaz, même sans gaz ?

Oui. Ce contrôle permet aussi de vérifier les aérations, ce qui est obligatoire pour le passage à la DREAL.

Il est possible d’être homologable sans gaz. L’important étant de respecter les 5 critères (par exemple, avoir une cuisine fixe, peu importe l’énergie utilisée).

QUESTIONS SUR LES AÉRATIONS

Je ne veux pas de lanterneau. Est-ce qu’une grille en hauteur pourrait donc suffire ?

Oui tu peux mettre une aération haute, mais elle devra faire le double de surface de ce dont tu aurais eu besoin en mettant une aération sur le toit !

Elle doit être placée à 1m80 du sol. Mais si vous n’avez pas la surface suffisante, il faudra la placer sur un côté de votre fourgon le plus haut possible. Et bien sûr, sur le “mur” opposé à celui où se trouve l’aération basse.

Comment calculer ma surface d’aération obligatoire ?

Sur l’excellent site : 123normes.fr

Comment faire une aération haute si j’ai une tente de toit ?

Bonne nouvelle ! Les tentes de toit sont automatiquement classées comme aération haute. La pose d’une tente de toit permet donc de ne pas installer d’aération haute ou de lanterneau.


PARTIE 2 – L’AMÉNAGEMENT

QUESTIONS SUR L’ISOLATION

Comment isoler son fourgon

Quelle quantité d’isolation ai-je besoin ?

Laine de mouton : un sac en vrac de 10Kg suffit largement, même pour un grand fourgon. Il vous en restera sur les bras ! Dans l’hypothèse où vous ne faites que les renforts, évidemment.

Liège, laine de chanvre : compter la surface de chaque “mur”, en faisant hauteur * longueur et additionnez le tout pour obtenir une surface approximative en m2. Par exemple, pour un L2H2 (Ford, Renault), 15m2 environ sont nécessaires pour isoler le sol, le plafond, les 2 parois et les portes arrières.

Connaissez-vous une bonne alternative à la laine de mouton ?

Le textile recyclé, moins cher 🙂

Quelle isolation avez-vous ?

Nous avons une isolation naturelle :

Sur les murs ET les portes : liège collé au sikaflex + laine de chanvre + laine de mouton pour les cavités + frein vapeur

Au plafond et au sol : nous conseillons de mettre du liège un peu plus épais que sur les murs au sol (sans frein vapeur) et, si vous avez la place au plafond, d’y mettre liège (collé à la néoprène) + laine de chanvre (maintenue par des tasseaux) + frein vapeur.

Quelle isolation permet de ne pas avoir de condensation ?

Aucune.

Il n’existe pas d’isolation parfaite dans un fourgon ! Les murs sont en tôle, il y a des trous partout et tout est inégal. Vous pourrez limiter la condensation avec une bonne isolation, une bonne circulation de l’air et une bonne aération de manière générale, mais la condensation est un problème qui est insolvable à 100% dans un fourgon, l’hiver.

QUESTIONS SUR L’HABILLAGE

Habillage d'un fourgon

QUESTIONS SUR LA MENUISERIE

Cuisiner dans son fourgon

Comment sont fixés vos meubles ?

Nos meubles sont fixés directement sur le lambris, qui est lui-même fixé sur du contre plaqué (lui-même fixé sur la tôle à travers l’isolation).

Si vous choisissez de réaliser votre aménagement avec isolation + tasseaux + lambris, il faudra faire attention à fixer vos tasseaux à des endroits stratégiques, afin de pouvoir venir y fixer vos meubles à travers le lambris pour plus de solidité.

QUESTIONS SUR L’ÉLECTRICITÉ

Installer l'électricité dans son fourgon

À quel moment se préoccuper de l’installation électrique ?

Au tout début. Avant même de commencer à travailler sur le fourgon, il faut que vous sachiez où iront vos appareils électriques, et à peu près où placer vos fils.

Une fois que vous entamez les travaux du fourgon, le mieux est de faire passer vos câbles entre la première isolation et le frein vapeur (si vous en avez). À ce moment-là, il faudra faire de petites encoches discrètes sur le frein vapeur, puis percer légèrement au niveau de votre habillage (CP ou autre) pour faire passer les câbles par les trous. Essayez de bien réfléchir au positionnement des câbles, c’est important pour qu’il n’y en ai pas de partout. Le mieux est de les rassembler au maximum.

Il est préférable d’éviter de les placer directement sur la tôle puis de poser l’isolation par dessus ensuite. Cela pourrait créer des (petits) ponts thermiques, et les vibrations risqueraient d’endommager vos câbles.

QUESTIONS SUR LE GAZ

Installer le gaz dans son fourgon

Puis-je passer l’homologation sans gaz ?

Pour pouvoir passer l’homologation, il faut respecter 5 conditions :

  • Avoir un coin lit
  • Avoir des rangements
  • Avoir un coin cuisine
  • Avoir une table et des chaises
  • Le toit doit être fixe et inamovible

Le gaz n’est donc pas une condition pour passer l’homologation, tant que vous avez une autre solution pour alimenter vos plaques de cuisson.

ATTENTION : même sans gaz, vous devrez passer par la case veritas/qualigaz pour faire vérifier vos aérations.

Quelle taille de tuyaux utilisez-vous pour votre installation gaz ?

Ce sont des tubes de cuivre recuit, avec des raccords olive de taille 8/10.

Pour un simple réchaud, le compartiment bouteille doit aussi être étanche et ventilé par l’extérieur?

Si tu souhaites homologuer ton fourgon, assures-toi déjà que la DREAL soit OK pour que ta “cuisine fixe” soit définie par seulement un réchaud. Ce n’est pas dit qu’elle soit d’accord de considérer cela comme un coin cuisson.

Dans l’hypothèse où elle accepte, à partir du moment où tu as du gaz, il faut que la bouteille soit dans un compartiment étanche et ventilé par l’extérieur. Obligatoirement.

Puis-je mettre une plaque de gaz sans thermocouple dans mon fourgon ?

Non. En tout cas, il ne passera pas l’homologation.

Comment faire mon installation pour partir à l’étranger ?

Il existe plusieurs adaptateurs si vous souhaitez partir à l’étranger. Il faut se renseigner selon le pays. Ainsi, si vous tombez en panne de gaz dans un pays, vous pourrez acheter la bouteille sur place et utiliser votre adaptateur pour pouvoir y brancher votre matériel.

Si vous n’êtes pas de gros consommateurs de gaz, et si le pays où vous partez le permet (Europe, par exemple), nous vous conseillons de prendre une deuxième bouteille de gaz en réserve et de la changer au moment où la première est en panne (et de garder cette dernière dans un coin du coffre).

Cela vous permettra de récupérer votre consigne ! Car même si l’adaptateur est une très bonne alternative, si vous changez votre bouteille dans un autre pays, vous paierez une consigne que vous ne pourrez jamais récupérer.

En savoir plus sur le gaz de manière générale 

Quel type de cuivre avez-vous mis pour vos tuyaux de gaz ?

Nous avons utilisé du cuivre recuit, avec des raccords olive (boulon + olive).

Cette installation est la seule acceptée par la DREAL. Les flexibles sont interdits : si vous souhaitez utiliser cette solution, vous ne pourrez pas passer la première étape de l’homologation, à savoir le contrôle Veritas/Qualigaz. Le flexible est autorisé seulement dans le coffre à gaz, entre la bouteille et le détendeur.

En savoir plus sur notre installation Gaz