Home Aménager son fourgon Aménager son fourgon #8

Aménager son fourgon #8

Écrit par Le Van Migrateur 6 novembre 2017
Aménager son fourgon #8
6 min de lecture

Cette semaine, c’est Phil, de la page Facebook Nomado qui va nous parler de l’aménagement de son fourgon. Il parcourt le monde accompagné de son sac à dos depuis plusieurs années. Il a commencé l’aménagement de son vito en Septembre et l’a terminé en seulement 10 jours. Si cet article vous inspire, n’hésitez pas à lui poser des questions en commentaire ! Et allez voir sa page, ses voyages en valent la peine ! 

Comment tout à commencé

Je me suis lancé dans l’aménagement de mon Vito 111CDI de 2008 en septembre dernier. Je terminais alors ma saison en Bretagne et devait être à un festival deux semaines plus tard. C’est donc en 10 jours que j’ai finalement aménagé le véhicule que voici et répondant au petit nom de Madra.
Cela faisait quelques mois que je venais de rentrer d’un road trip en Nouvelle-Zélande (avec un Toyota Hiace réhaussé). Et avant cela, d’un road trip en Australie* (en Toyota Hiace réhaussé aussi) et au Portugal (en combi T2 de 1979). Et depuis mon retour en France en mars dernier, j’ai, comme beaucoup d’entre nous, dévoré blogs, forums, pages et sites dédiés à l’aménagement de vans. Une fois mes besoins déterminés (autonomie électrique en premier), j’ai acheté le matériel chez H2R Equipement que je recommande. Et j’ai attaqué le travail. Tantôt chez des amis bien équipé en outillage. Tantôt directement sur les parkings des magasins de bricolage de la région de St Malo d’où je suis originaire.

Etant donné que je n’utiliserai le van qu’au printemps et en automne, j’ai décidé de ne pas isoler le camion. Un gain de temps énorme. Et honnêtement, ça le fait bien comme ça. J’ai des déflecteurs d’air sur les vitres avant pour laisser passer l’air si besoin et réguler la température, un ventilo dans la « chambre »  et des moustiquaires à chaque porte arrière (bon plan : une paire de rideaux moustiquaire de tonnelle Ikea c’est à peine 5€!).

Aménager son fourgon #8

Le lit

J’ai commencé l’aménagement par installer un lit une place pour plusieurs raisons. Je voyage seul. Je voulais qu’en cas de pluie je puisse tout de même bouger un peu dans le van. Je voulais aussi pouvoir me servir du lit comme banquette. Et enfin, je suis adepte des lits qu’on n’a pas besoin de « ranger/déranger » plusieurs fois par jour.
Notez tout de même que le lit se relève puisqu’il est fixé sur des pieds munis de charnières le long de la paroi. Cela me permet donc de relever le lit en le fixant au mur et de garder de la place pour un chargement si besoin. C’est aussi pratique pour accéder aux trois grandes caisses de rangement qui se trouvent sous le lit : une pour le garde manger ; une pour les ustensiles de cuisine ; et une dernière pour le matériel de camping.

Aménager son fourgon #8

La menuiserie

J’ai ensuite placé le frigo dans l’espace pour déterminer comment je commencerai la menuiserie destinée à fabriquer des meubles. J’ai commencé par la penderie en face du lit. Elle est en contreplaqué. Et ma plus grande difficulté fut de couper le côté le long de la paroi en suivant les contours de la-dite paroi… Et c’est dans un magasin de bricolage que j’ai eu la joie de découvrir un « atelier aménagement de van ». Deux ou trois questions au formateur plus tard, je repartais avec une chouette astuce qu’on retrouve en vidéo. Le meuble ainsi construit, j’ai fait ensuite deux étagère et plus bas une table coulissante. Cette dernière n’est en fait qu’une planche avec deux tasseaux de bois dessus/dessous. Astuce simple également. Enfin, j’ai acheté de la corde élastique en magasin de Bricolage pour la fixer de haut en bas du meuble de rangement et ainsi éviter aux vêtements de tomber tout en pouvant y accéder très simplement. Ca c’est très très pratique.
Pour le meuble autour du frigo, ce fut assez simple puisque j’ai pût me servir de la cloison de séparation avant/arrière et y fixer des équerres à l’aide de vis auto-forantes. Les tiroirs et casiers viennent de chez Ikea. Je n’avais plus qu’à ajuster les tranches du meubles en fonction de tous les éléments à l’intérieur de celui-ci.

Aménager son fourgon #8

Aménager son fourgon #8

L’électricité

Parallèlement à tout ça, dessin du schéma électrique avec un ami et avec l’aide des conseillers de l’équipementier. Installation du panneau solaire sur le toit et de la batterie auxiliaire sous le meuble du frigo. Du chargeur dc/dc dans le même meuble. Fabrication d’un petit coffret électrique en bois pour y mettre interrupteurs, voltmètre et prises usb. Tirage des lignes entre tous ces éléments et jusqu’aux deux éclairages à led du plafond.
J’ai donc un panneau solaire mono-cristallin qui charge la batterie auxiliaire et aussi un chargeur dc:dc qui charge cette batterie quand je roule. Autonomie complète. Quoi qu’un peu légère et à améliorer un petit peu à l’avenir.

Les travaux à venir

Les prochains travaux commenceront donc par cette amélioration électrique. La pose d’un store extérieur. La pose également d’une fenêtre sur la porte coulissante. Et probablement d’un lanterneau sur le toit. Mais pour être honnête, rien n’est encore sûr. J’aime beaucoup le format du véhicule qui me permet de passer et de me garer absolument partout (hauteur 1,90m et longueur 5M). Que ce soit en parking sous-terrain à l’occasion ou là où les grands camping-cars et camions ne peuvent pas passer à cause de restriction de hauteur. J’aime aussi le fait qu’il n’y ait pas de fenêtre au van. Cela m’assure une discrétion optimale si je désire me poser dans les centres-villes. Et cela apporte une tranquillité d’esprit non négligeable en voyage.

Madra, le van voyageur

Voilà, vous en savez maintenant plus sur Madra et sa conception. Après l’avoir fait travaillé sur les marchés et les braderies dans le Grand Ouest pendant quelques années, il commence désormais sa nouvelle vie de van voyageur. Je suis donc parti dernièrement de St Malo, mon port d’attache, pour visiter des amis en Auvergne, au Pays Basque et dans les Pyrénées. Et c’est en Espagne que j’ai écrit cet article. Après avoir visité sa côte nord est (Madrid, Cordoue, Séville, les magnifiques villages blancs des montagnes comme Grazalema/Ronda/Vejer de la Frontera, Cadiz, Tarifa, Gibraltar, Grenade, Valence, Barcelone,…) Un voyage test avec Madra plus que concluant. Qui donnera lieu l’année prochaines à de nouvelles aventures.

Aménager son fourgon #8

Vous aimerez aussi

Laisser un Commentaire