Home Aménager son fourgon La pose de lambris : l’exemple de notre fourgon
La pose du lambris dans notre fourgon
15 min de lecture

Nous avons choisi d’habiller notre fourgon avec du lambri de sapin. Nous avons choisi cet habillage pour son esthétisme, accompagné de sa facilité de pose. Ajouté à cela, son poids est vraiment raisonnable, quand on sait l’importance que cela a dans l’aménagement d’un fourgon. Enfin, en plus d’être 100% naturel, cela est totalement respectueux de l’environnement (label PEFC issu d’une production raisonnée) !

Dans la plupart des cas, le lambri se pose avec des tasseaux. Nous avons décidé de garder les planches de contreplaqué de notre ancien aménagement pour fixer notre lambri. Cela est un peu plus lourd, mais tout aussi faisable et dans notre cas précis plus économique.

Le matériel nécessaire

Habillage d'un fourgon

Niveau de difficulté

Habillage d'un fourgon

Temps nécessaire

Habillage d'un fourgon

Budget nécessaire

Habillage d'un fourgon

Pourquoi avons-nous choisi cet habillage?


Choisir son matériel fourgon aménagé

Comme nous l’avons expliqué dans l’article Tout savoir sur l’habillage d’un fourgon, le lambris est une solution à la fois légère, économique et esthétique pour l’habillage d’un fourgon. Le bois vit et bouge, mais cela renforce la sensation de petit chalet qu’on aime tant. L’odeur et l’aspect du lambris nous donne vraiment cette sensation chaleureuse qu’on aime tant lorsqu’on passe un petit séjour en gîte ou en chalet à la montagne. C’est une solution qui convient donc parfaitement à un aménagement à moins de 5 000 euros ! Nous avons habiller les parois, les portes et le plafond.

Habillage d'un fourgon

Est-ce vraiment important d’avoir une bonne isolation en fourgon ?


Se chauffer en fourgon aménagé

Les différents types de lambris

Il existe plusieurs types de lambris, qui sont tous exploitables pour votre fourgon ou van aménagé : 

  • Le lambris bois brut, qui est beau et qui sent bon ! Il existe plein d’essences de bois pour la fabrication du lambris, mais celles qui nous intéresseront seront aussi les plus légères (les autres ne conviendront pas aux contraintes du fourgon). Les lambris les plus légers sont les lambris en épicéa, en pin ou en sapin. Oubliez donc le lambris de chêne, mélèze, Il existe également en plusieurs épaisseurs, qui peuvent jouer sur l’esthétisme final du petit espace qu’est le fourgon aménagé.
  • Le lambris bois revêtu, qui est hydrofuge et qui imite parfaitement le bois brut ou teinté ou toute autre matière (le bêton, par exemple). Le gros avantage : il n’a besoin d’aucun vernis après sa pose ! Le lambris revêtu est souvent beaucoup moins cher que le lambris bois brut. Au niveau du poids, cela dépend de ce que vous choisissez ! Le lambris MDF revêtu en bêton sera par exemple beaucoup plus lourd que le lambris MDF revêtu sapin blanchi ! À vous de faire de votre choix. Spoil : essayez de ne pas dépasser 4 ou 5Kg du mètre carré !
  • Le lambris PVC, pas naturel, qui peut servir pour habiller la salle de bain tout en gardant l’esthétisme du lambris. Il est plus robuste et supporte évidemment beaucoup mieux l’humidité. 

Attention au traitement du bois

Pour le lambris bois, faites toujours attention. Il vaut mieux qu’il soit traité contre les mites et termites, et que vous y apposiez un lasure, un vernis ou un saturateur pour le protéger contre l’humidité ensuite. Il faudra également le choisir avec des petites fentes à l’arrière pour que l’air circule mieux entre lui et l’isolation.


Dans les lambris bois, on trouve plusieurs termes qui peuvent éventuellement vous être inconnus, tels que : 

  • Brut de sciage : il aura un aspect naturel, avec une surface rugueuse. De notre côté, c’st notre préféré. Ça donne une ambiance encore plus chaleureuse ! 
  • Raboté : le lambris raboté sera parfaitement lisse
  • Brossé : c’est une finition qui rend le lambris plus résistant aux chocs et aux rayures. Il a un aspect lisse, mais on voit plus les nervures et les noeuds. Niveau esthétisme, c’est donc vraiment pas mal ! 
  • Brûlé : technique japonaise, cela permet de donner au lambris une couleur très foncée. Ce type de lambris est robuste, imputrescible et ne jaunira jamais avec les UV ! 

Quelle épaisseur de lambris choisir ?

Une seule réponse à cette question : il faut choisir le lambris le plus fin possible et ne jamais aller au-delà des 10mm. Préférez des lambris de 8 ou 9mm, qui existent en épicéa, pin ou sapin. 1mm de plus et vous rajoutez plusieurs dizaines de kilos sur un habillage complet ! 

Comment poser le lambris dans un fourgon?


Outils-ouverture

1 : Prendre les mesures

Dans un premier temps, il faudra bien évidemment prendre les mesures. Vous pourrez mesurer à l’aide du mètre de manière grossière (sans les courbures, les petits virages, etc.) en laissant 2cm de marge de chaque côté pour la première planche.

Un exemple en image

Habiller un fourgon

Positionnez bien votre planche EXACTEMENT comme elle sera fixée lors de sa pose définitive. Autrement dit, emboîtée avec la précédente. Ne prenez JAMAIS la liberté de fixer une planche seule quelque part, car si les mesures ne sont pas exactes, vous aurez découpé une planche pour rien.


Conseils

N’oubliez pas que le bois bouge (dilatation et rétractation naturelle du bois en fonction de la température). Il faut donc laisser 1cm de tous les côtés (en haut, en bas et sur les côtés) pour que le bois puisse bouger. Si vous ne laissez pas ces vides, en bougeant le bois risque de forcer et donc de gondoler.


Exemple extrême avec un sol venant du site Habitatpresto
Habillage d'un fourgon

Tracez, sur le lambri au crayon, la courbe exacte qu’il vous faudra suivre à la découpe. Il faudra être le plus précis possible, le moindre millimètre de dépassement fera quelque chose d’inesthétique.


Conseil de pose

Suivez bien les courbes du fourgon. Il vaut mieux faire toujours trop large et recouper après si besoin. Pour les portes arrières, fermez régulièrement les portes pour vérifier que les mesures sont bonnes.


2 : Découper la planche

Cette partie est la plus délicate, mais accessible à tous les débutants. En suivant les conseils pour bien manier la scie sauteuse, vous arriverez à faire des découpes propres, sans casser le bois.

Posez la planche sur un tasseau, afin de bien la maintenir et de laisser l’espace nécessaire à la mèche sans abîmer le sol.

Habillage d'un fourgon


Conseils de pose

Posez l’avant de la semelle sur la planche, et accélérez franchement avant que la lame ne touche le bois. Sans ça, vous avez beaucoup plus de chance de casser le bois. Commencez à couper par l’embout femelle, cela limitera les cassures visibles de la fin de découpe. Enfin, ne ralentissez pas à la fin de la découpe !


À la fin de la découpe, poncez les extrémités de la planche, pour un ensemble harmonieux. Attention : poncez TOUJOURS dans le sens du bois, pour ne pas le rayer de manière trop visible.  


Conseils de pose

Si des traces de crayon de papier persistent, n’hésitez pas à poncer dans le sens du bois pour les effacer. Pour la découpe, plusieurs lames seront nécessaires :
– Une lame à grosses dents pour les découpes plus grossières
– Une lame plus petite avec de plus petites dents pour les découpes plus délicates tels que les arrondis


ATTENTION : sur une lame de lambris neuve, il y a un embout femelle et un embout mâle. Lorsque vous coupez, essayez d’éviter de couper des 2 côtés pour vous retrouver ensuite avec des chutes inutilisables. Un bout de 15cm peut servir à compléter un autre pan, du moment qu’il reste un embout mâle ou un embout femelle.

3 : Poser le lambris

Vous pouvez installer le lambris sur du contreplaqué, comme nous avons fait, ou créer une structure de tasseaux qui viendra l’accueillir. Quoiqu’il arrive, ne le fixez pas directement sur les renforts.

Une partie du lambris sera posée à l’aide du pistolet à pointes. Discret et rapide, cela est la meilleure façon de le poser.

Habillage d'un fourgon

Une autre (petite) partie sera posée avec des vis. En effet, il y a des parties qui devront être accessibles en cas de panne : les systèmes de serrures par exemple. Qu’elles soient électroniques ou mécaniques, elles peuvent toujours avoir besoin de réparation. Il vous faudra donc pouvoir avoir accès à celle-ci facilement en cas de besoin. C’est notamment le cas du bas des portes arrière, et du bas de la porte latérale.


Conseil de pose

Pensez à numéroter vos planches avant la pose. En cas de démontage, cela sera par la suite beaucoup plus rapide à mettre de cette manière.


L'habillage d'un fourgon

Pour le pistolet à pointe

Il vous faudra pulvériser les pointes dans la tranche. Faites attention de ne pas appuyer excessivement votre pistolet sur le lambris, au risque de laisser de grosses marques disgracieuses.

Pour les vis

Pensez à prendre les mesures exactes du placement des premières vis, et à replacer les vis des plaques suivantes exactement de la même manière. Placer les vis au hasard serait très disgracieux. Pour cela, placez la planche, puis faites un repère pour l’emplacement des vis. Ensuite, percez à l’aide d’une mèche de 3 :

L'habillage d'un fourgon

Afin de ne pas éclater le bois, il vous faudra ensuite fraiser le trou. Enfoncer la vis sans prendre toutes ces précautions éclaterait le bois de manière très disgracieuse.

Menuiserie d'un fourgon


Conseils de pose

Lorsque vous fixez une planche, pensez à mettre en position la planche suivante. Cela permettra d’être plus précis dans le positionnement des planches.

À retenir :

  • Faites vos découpes toujours un peu plus larges au début, puis ajustez tranquillement. N’oubliez pas que le bois bouge !
  • Le sapin est un bois très tendre, il faut le travailler d’une certaine manière. Coupez toujours vos bouts depuis l’embout femelle jusqu’à l’embout mâle
  • Fixez tout avec des pointes, sauf les endroits susceptibles d’être accessibles pour une éventuelle réparation (exemple : systèmes de serrures), qu’il faudra fixer avec des vis.


Habillage & homologation

Vous avez tout à fait le droit d’emmener votre fourgon au contrôle technique avec une isolation et un habillage. Tant que vous ne respectez pas les 5 conditions pour être vu comme un camping-car aux yeux de la loi, vous pourrez passer votre contrôle technique avec la mention CTTE sur votre carte grise sans problème ! Vous pouvez donc y aller avec l’isolation, l’habillage et même l’électricité sans problème, et surtout sans hésitation. 


Vous avez des questions ?

FAQ fourgon aménagé
  • Vous pouvez consulter notre FAQ. Si vous ne trouvez pas de réponse à votre question, n’hésitez pas à la poser en commentaire. Nous y répondons tous les lundis avec précision et avec plaisir <3
  • Vous pouvez jeter un oeil à l’accompagnement à l’aménagement que nous proposons, si vous souhaitez être aidé dans le choix des matériaux et des équipements pour votre aménagement
  • Nous avons écrit un ebook complet, le Manuel du fourgon aménagé, dans lequel vous pourrez retrouver toutes ces informations ainsi que bien d’autres (homologation, choisir son assurance, choisir son fourgon aménagé, etc.)
  • Nous essayons vraiment de répondre par email sur levanmigrateur@gmail.com, mais vous serez plus sûrs d’avoir une réponse en laissant un commentaire sur l’article ou la FAQ, c’est promis <3

Vous aimerez aussi

5 commentaires

raimonde 28 avril 2020 at 10 h 30 min

Bonjour,

Merci pour vos articles, tout parait plus clair. J’ai cependant deux questions :
à l’intérieur de mon camion, il n’y a rien, pas de contreplaqué, c’est directement la carrosserie. Est-ce que je peux mettre l’isolant puis le lambris, ou faut-il ajouté du contreplaqué entre l’isolant et le lambris ?

deuxième question :
Mon camion ne rentre pas dans les cases de l’homologation VASP. Tout va être démontable. Quand vous dites qu’on peut se lâcher sur l’électricité, cela veut dire que je passerai toujours le contrôle technique, même si je pose un panneau solaire (ce qui implique un trou dans mon toit, et un passe toit) ? J’avais cru comprendre que tout changement dans la carrosserie (trou pour le panneau solaire, grille d’aération, nouvelle fenêtre, lanterneau…) pouvait perturber le contrôle technique…

Merci d’avance pour votre réponse.
Bonne journée !

Reply
Lisa 5 août 2019 at 10 h 03 min

Bonjour! Nous sommes en train d’aménager un boxer de 2000 et on lit pas mal votre blog et votre e-book mais c’est mon premier message ici 🙂 on a une petite question concernant les contre cadres. on a pris les mêmes baies latérales que vous, mais on ne prend pas les contre cadres car l’isolation sera plus large. On a vu que vous aviez fait des contres cadre rectanglulaires alors que les baies sont arrondies. Ça ne pose pas de souci? Comment avez vous comblé le trou dans l’angle? Comment les avez vous fait? Merci beaucoup pour votre aide!!

Reply
Le Van Migrateur 5 août 2019 at 18 h 29 min

Hello Lisa,

Pour être honnêtes, on n’a pas vraiment compenser ces arrondis.. On a vue directe sur l’isolation ! Ahah. En fait, on a repris les contre cadres de l’ancien aménagement. Ça fait partie des petits défauts de notre aménagement ! 😀

Mais il y a une technique pour faire des contre cadres arrondis, vous pouvez aller voir sur notre catégorie “en direct du chantier” > ” le chantier de Marion et Flo” 🙂

Reply
Joachim 22 juillet 2019 at 14 h 45 min

Salut !
Toujours en train d’arpenter votre site en long et en large à réunir toutes les infos dont j’ai besoin, c’est une mine d’or inestimable. Encore bravo. L’e-book est lui aussi génial.
Petite question qui paraitra peut-être un peu bête, une fois l’isolation réalisée, pour la pose de lambris sur plafond et murs, comment fixer les tasseaux de bois/contreplaqué ? Les visser dans les renforts de la carrosserie à travers toutes les couches d’isolation ?
Une autre question sur le sol, liège+laine de chanvre+contreplaqué+parquet ? (ca me semble épais non?)
Merciii 🙂

Reply
Le Van Migrateur 29 juillet 2019 at 12 h 58 min

Merci pour tes encouragements Joachim ! 😀

Cf accompagnement … Ahah 🙂

Reply

Laisser un Commentaire