Home Aménager son fourgon Quel bois choisir pour aménager son fourgon?

Quel bois choisir pour aménager son fourgon?

Écrit par Le Van Migrateur 5 avril 2021
QUEL BOIS CHOISIR POUR SON FOURGON
14 min de lecture

Quel bois choisir pour aménager son fourgon? Quelle bonne question ! Le lambris et le contreplaqué sont les deux habillages les plus répandus pour un fourgon. Il est possible de leur donner l’aspect qu’on veut, et les possibilités sont vraiment infinies ! Un petit tour sur Pinterest et vous pourrez voir ce que donnent les différentes lasures, ou les différentes techniques du bois peuvent donner. Dans cet article, on va vous aider à choisir le bon bois pour réaliser un aménagement solide, durable et à votre goût !

Le contreplaqué dans un fourgon aménagé


wood-1

Les différents types de contreplaqué

Il existe plusieurs types de contreplaqué, qui ont chacun leurs caractéristiques propres : 

  • Le contreplaqué à plis ou multiplis
  • Le contreplaqué latté

Usages et caractéristiques du multiplis

Multiplis épicéa

Il peut servir pour :

  • L’habillage de façades
  • La fabrication de meubles (parties frontales, corps et parois dorsales, tablettes et plateaux/plan de travail).

Disponible en grandes dimensions, solide, assez facile à travailler et décoratif après finition, le contreplaqué multiplis peut servir pour les travaux d’ameublement d’un fourgon aménagé. Ce matériau peut être utilisé pratiquement comme du bois massif. Il peut être scié, percé et assemblé sans aucun problème. Il tient bien les clous et les vis. Il se colle facilement et supporte le cintrage (cool pour nos fourgons).

Cependant, compte tenu de sa structure, il faut éviter d’utiliser un rabot avec de ce genre de contreplaqué. Il existe une large gamme de contreplaqués de différentes épaisseurs et qualités. Il faut donc choisir la qualité correspondant au travail à réaliser.

Pour Caliméro, nous avons utilisé du contreplaqué multiplis à 3 plis, en épicéa (très esthétique, avec de jolis noeuds qui font un rendu très naturel avec une belle lasure incolore).

Cuisine fourgon aménagé

Usages et caractéristiques du latté

Contreplaqué latté

Le latté est plus cher que les contreplaqués ordinaires. Cela vient surement du fait qu’il est plus proche du bois brut que les autres dérivés du bois. Au niveau pratique, il est facile à scier, à raboter et à percer et tient très bien les vis et les clous. Il est plus lourd que le multiplis, mais on peut bien-sûr aussi l’utiliser pour un aménagement de fourgon (attention à votre charge utile). Son seul défaut c’est qu’il y a parfois des vides entre les blocs, qui peuvent compromettre les assemblages cloués-vissés.

Quelle essence pour quel usage ?



Les essences les plus fréquemment rencontrées dans nos magasins de bricolage en France sont le peuplier, le pin maritime, le bouleau, et l’okoumé. Mais des essences comme l’épicéa et le mélèze sont aussi à considérer.

Le peuplier sert généralement pour l’agencement, et la petite menuiserie. Très léger, il est aussi évidemment employé dans l’aménagement de nos chers fourgons aménagé pour les parois (cabine de douche, toilettes) et le mobilier. C’est pourquoi nous nous en sommes servi dans Kirikou et Calimero.

Le pin maritime est une essence durable plébiscité pour sa résistance. Il sert souvent comme structure pour les grosses constructions comme les maisons en ossature bois, les planchers, bardages … En clair, on ne s’en sert pas trop pour l’aménagement d’un van.

Le bouleau, qui est connu pour sa rigidité sert principalement dans industrie du transport (plancher, cloison) se retrouve souvent dans nos fourgons bruts achetés d’occasions. De ce fait, on peut parfois (si il est en bon état) le réutiliser entre l’étape de l’isolation et de la pose du lambris. Sa surface claire peut aussi servir à la fabrication de mobilier.


L’okoumé est un bois exotique bien connu en menuiserie pour de l’aménagement intérieur ou extérieur. Cette essence durable, reconnu pour son aspect de surface régulier est parfait pour avoir de belles finitions. Privilégiez cette essence, en veillant bien de prendre celle adaptée à l’extérieur, pour faire vos parois de douche. Pour notre part, nous l’avons déjà utilisé avec succès lors de notre aménagement sur Calimero.

L’épicéa 3 plis est à la fois léger et tendre. Il est utilisé pour la construction, l’aménagement intérieur, la fabrication de meubles. En clair c’est un super bon produit pour les façades avant de meuble. Nous en avons utilisé pour toutes les devantures de meubles de Calimero car sa structure permet d’assurer une plus grande stabilité et résistance, par rapport à un bois massif (qui est beaucoup plus lourd pour la charge utile). 

Le mélèze 3 plis bénéficie des mêmes caractéristiques que l’épicéa présenté au dessus. Sa seule différence, c’est qu’il est plus lourd. Ce genre de contreplaqué peut quand même être à considérer dans un aménagement de fourgon si vous avez de la marge pour le poids de l’aménagement.

Les normes pour les contreplaqués



Sur les panneaux de contreplaqués, vous pourrez voir ces quelques lettres imprimées: CTBS, CTBH, CTBX … Ce sont des labels délivrés par le Centre Technique du Bois et de l’Ameublement qui justifient que les matériaux sont aux normes.

Pour les 3 appellations dont on vient de parler au dessus :

  • le CTB veut dire : Centre Technique du Bois
  • CTBS; le S veut dire standard. C’est la qualité minimale à laquelle doit répondre un panneau, si ce sigle n’est pas présent, n’utilisez le panneau que pour des réalisations provisoires.
  • CTBH; le H veut dire hydrofuge, ce genre de panneau pourra être utilisé en milieu humide (cuisine, salle de bain).
  • CTBX; le X comme extérieur, cela veut dire que ce genre de contreplaqué peut être utilisé pour l’extérieur sans problème. Ce sigle de grande qualité garantit la conformité du collage et les caractéristiques mécaniques du contreplaqué pour un emploi extérieur. Dans un fourgon aménagé, il peut servir pour absolument tout !

Le poids des différents contreplaqués pour un fourgon aménagé



Les poids sont donnés pour une épaisseur de 2cm à chaque fois.

  • 3 plis épicéa : 22Kg pour 250 x100
  • 3 plis en chêne : 37Kg pour une plaque de 250x100cm, soit 15Kg de plus que la plaque d’épicéa
  • 3 plis Mélèze, beau mais plus lourd que le chêne encore : 38Kg pour une plaque de 250x100cm
  • 3 plis hêtre : 37,5Kg pour une plaque de 250×100 cm
  • CP de peuplier : 25Kg pour une plaque de 250 x 100cm
  • CP Okoumé : 25Kg pour une plaque de 250 x 100cm
  • Bambou naturel : 35Kg pour une plaque de 250 x 100cm

Quel contreplaqué choisir pour mon fourgon, au final ?

Vous l’aurez compris, les 3 contreplaqué à privilégier pour la construction de votre fourgon seront : l’épicéa 3 plis, le peuplier et l’okoumé. Les deux plus esthétiques de la liste, selon nos critères, sont l’épicéa et le peuplier. Vous pourrez toujours craquer pour un beau plan de travail en 3 plis chêne ou Mélèze (notre préféré), mais faites attention à votre charge utile ! Ce sera plutôt possible dans les petits et moyens fourgons que dans les très gros comme le nôtre.  

Quelle épaisseur de contreplaqué choisir pour votre aménagement de fourgon ?



Pour les murs de votre fourgon

Si vous choisissez d’habiller vos murs directement après l’isolation avec du contreplaqué, c’est possible. Le lambris, c’est la grande mode du moment, mais il n’y a aucune obligation à en poser dans son fourgon. Si vous faites cela, évitez de le poser directement sur les renforts, et préférez poser des tasseaux avant. Cela renforcera la longévité de votre habillage (de beaucoup) !

Si vous décidez de faire l’habillage de votre fourgon en contreplaqué, nous vous conseillons très fortement l’okoumé ou le peuplier en 10mm, qui supporteront mieux les « torsions » des murs pas droits du fourgon, puis les vibrations lorsque vous roulerez. Il faudra également que l’habillage supporte les futurs meubles que vous allez installer. C’est pour ça qu’il est très conseiller de visser vos plaques sur des tasseaux (de 2cm), pour créer une structure solide pour la pose des meubles ensuite si vos renforts sont trop espacés. Nous vous expliquons comment faire juste après. 

Pour les meubles de votre fourgon

Pour les meubles, plusieurs épaisseurs de contreplaqué peuvent être envisagés. Pour les parties visibles, qui souvent viendront recevoir la quincaillerie, vous pouvez partir sur du 15mm. Nous avons choisi le 3 plis épicéa pour son esthétisme dans Caliméro, avec un simple vernis protecteur. En revanche, pour Kirikou, nous avions opté pour l’okoumé puis nous l’avions peint en blanc. 

Pour les fonds de tiroir ou les fonds de meubles, privilégiez le 5mm. Comme vous êtes, de toutes manières, limité en poids, vous ne pourrez pas mettre des dizaines de kilos dans les tiroirs. 

Comment fixer son habillage en contreplaqué ?



Lorsqu’on débute dans l’aménagement de fourgon, la première question très logique qu’on se pose est : comment poser les tasseaux ou le contreplaqué dans le fourgon sans transpercer la tôle ? La réponse est très simple : il faut se servir des renforts. 

3D

Une fois votre isolation posée, vous pourrez venir poser des tasseaux de 2cm sur les renforts verticaux, mais également entre les renforts horizontaux, avec des vis autoforantes. Cette structure renforcée vous permettra de venir fixer votre contreplaqué, puis les meubles par la suite. D’ailleurs, cette structure peut également servir à caler l’isolation en laine, au lieu d’y mettre du scotch ! C’est la méthode qu’utilise l’atelier by Marickael. 

Le lambris en fourgon aménagé



Lambris-sapin-brossé

Il existe plusieurs types de lambris, qui sont tous exploitables pour votre fourgon ou van aménagé : 

  • Le lambris bois, qui est beau et qui sent bon ! Il existe plein d’essences de bois pour la fabrication du lambris, mais celles qui nous intéresseront seront aussi les plus légères. Et les lambris les plus légers sont les lambris en épicéa, en pin ou en sapin. Il existe également en plusieurs épaisseurs, qui peuvent jouer sur l’esthétisme final du petit espace qu’est le fourgon aménagé.
  • Le lambris PVC, pas naturel, qui peut servir pour habiller la salle de bain tout en gardant l’esthétisme du lambris. Il est plus robuste et supporte évidemment beaucoup mieux l’humidité. 

Attention

Pour le lambris bois, faites toujours attention. Il vaut mieux qu’il soit traité contre les mites et termites, et que vous y apposiez une lasure, un vernis ou un saturateur pour le protéger contre l’humidité ensuite. Il faudra également le choisir avec des petites fentes à l’arrière pour que l’air circule mieux entre lui et l’isolation.


Dans les lambris bois, on trouve plusieurs termes qui peuvent éventuellement vous être inconnus, tels que : 

  • Brut de sciage : il aura un aspect naturel, avec une surface rugueuse. De notre côté, c’st notre préféré. Ça donne une ambiance encore plus chaleureuse ! 
  • Raboté : le lambris raboté sera parfaitement lisse
  • Brossé : c’est une finition qui rend le lambris plus résistant aux chocs et aux rayures. Il a un aspect lisse, mais on voit plus les nervures et les noeuds. Niveau esthétisme, c’est donc vraiment pas mal ! 
  • Brûlé : technique japonaise, cela permet de donner au lambris une couleur très foncée. Ce type de lambris est robuste, imputrescible et ne jaunira jamais avec les UV ! 

Quelle épaisseur de lambris choisir ?



Caliméro

Une seule réponse à cette question : il faut choisir le lambris le plus fin possible et ne jamais aller au-delà des 10mm. Préférez des lambris de 8 ou 9mm, qui existent en épicéa, pin ou sapin. 1mm de plus et vous rajoutez plusieurs dizaines de kilos sur un habillage complet ! 

Comment fixer son habillage en lambris ?



Tout comme pour le contreplaqué, le lambris peut venir se poser sur du contreplaqué, soit posé lui-même sur des tasseaux ou directement sur la tôle. Mais au lieu de le visser, on pourra venir le clouter. Si vous avez déjà les planches de contreplaqué au gabarit de votre fourgon, reposez les et utilisez les pour clouter le lambris dessus ! L’isolation thermique et phonique s’en trouvera renforcée, et la différence de poids ne sera que de quelques kilos. 

Attention : pour rappel, si votre habillage n’est constitué que de contreplaqué, il faudra mettre un intermédiaire entre la tôle et l’habillage : les tasseaux ! Alors que si vous habillez en lambris, le contreplaqué pourra venir se fixer directement sur la tôle et jouera lui-même le rôle d’intermédiaire.

Vous aimerez aussi

Laisser un Commentaire