Home Aménager son fourgonL'aménagement de notre Volkswagen rallongé La fabrication des meubles de notre fourgon
La fabrication des meubles
14 min de lecture

Dans cet article, nous allons vous expliquer un peu comment nous avons fabriqué les meubles hauts de notre fourgon. On a appris plein de nouvelles méthodes, qu’on adore ! On était en totale admiration devant ce savoir faire et on a vu toute la passion d’un menuisier à l’oeuvre : le plaisir de régler les machines, le plaisir de prendre le temps de fabriquer un meuble étape par étape, etc. Alors on vous explique cette première méthode qu’on a appris (la deuxième étant celle des chevilles, qu’on appelle aussi assemblage par excentriques, qu’on vous explique dans la partie cuisine). Pour en savoir plus sur les généralités de la menuiserie, on vous invite à aller voir notre article sur le sujet. Allez, on vous explique comment on a construit nos meubles hauts !



Le matériel utilisé

  • Contreplaqué
  • Scie sauteuse
  • Scie plongeante
  • Toupie (combiné 5 outils)
  • Cale à poncer
  • Ponceuse
  • Niveau
  • Equerre
  • Vis
  • Colle à bois
  • Tasseaux
  • Fraiseuse
  • Crayon
  • Carnet
  • Attirail pour vérifier que c’est d’équerre par rapport au sol

Le niveau de difficulté

Intaller un circuit d'eau

Le temps nécessaire

Temps installation circuit d'eau



Le bois que nous avons utilisé et pourquoi

  • Nous avons utilisé de l’épicéa 3 plis pour les devantures de meuble. Nous avons choisi ce bois à la fois pour sa légèreté et pour son esthétisme : il combine les deux à la perfection selon nous !
  • Pour les séparations, nous avons utilisé du CP classique de 5mm
  • Pour le dessous du meuble haut, nous avons utilisé du CP de peuplier de 5mm. Il est destiné à être peint en blanc.
  • Nous avons utilisé des tasseaux de 20×20 pour faire la structure du meuble
  • Pour gagner du poids, nous n’avons mis ni fond ni partie haute sur le meuble. Attention : posez quand même du lambris à cet endroit. Évitez à tout prix de ne laisser que le contreplaqué ou le pare vapeur à cet endroit, car vos vêtements risquent de très vite prendre (et sentir) l’humidité. Si on vous dit ça, c’est qu’on l’a déjà vu. Et ce sont vraiment des économies minimes comparé au confort que ça vous enlèvera.

Un petit rappel homologation

Nous aurions beaucoup trop de choses à dire sur l’homologation des meubles pour tout faire tenir dans cet article. Il y a plusieurs choses à respecter dans la fabrication des meubles, qui sont loin de ne concerner que les meubles hauts. Mais, si on peut vous en donner une infime partie ici, c’est qu’il faut vraiment faire attention à la répartition des poids quand vous faites votre aménagement. Il faut que tous les poids soient parfaitement équilibrés, qu’il n’y ai pas plus de poids sur un châssis plutôt que sur un autre. Ou sur un côté plutôt que sur un autre. Faites vraiment attention à cela !

Et, côté contrôle technique … Vous pourrez le passer avec quelques meubles, tant que vous ne respectez pas les 5 conditions d’un camping car ! Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre ebook et notre article sur le sujet.




Fabrication de nos meubles avec la toupie

« Quoi ? Ils fabriquent leurs meubles hauts avec une toupie ? Ils ont fumé tes potes nan ? ». Non, je vous jure qu’on n’a pas fumé. C’est bien le nom d’un outil de menuiserie qui sert, entre autres, à faire des petites entailles dans des planches de bois (ou des tasseaux) pour pouvoir, par la suite, créer des assemblages par « emboîtement » (bon, là, on n’est moins sûrs du terme scientifique).

Vous ne comprenez pas tout ? On vous montre ! Déjà, regardez ce que la toupie peut faire dans un bout de bois :

Fente bois meubles hauts

Et dans un tasseau :

Combiné 5 fourgon

Cette toupie, elle est présente sur une grosse machine qui en combine 5. Nous en avons utilisé trois durant l’aménagement :

  • La dégauchisseuse
  • La toupie
  • La scie plongeante sur table



La préparation

  1. La première étape est, bien évidemment, de prendre vos mesures. Pensez à une chose pour les meubles hauts : il faut vraiment éviter que ça fasse trop massif. Ne les faites pas d’un volume trop élevé, pour ne pas que le volume global finisse par faire trop étriqué. On vous conseille de ne pas les faire de plus de 30cm de profondeur et 30cm de hauteur. Si vous voulez modifier pour des meubles plus fins par exemple, faites reporter les 10cm dans la hauteur (ce qui donnera des meubles de 20cm de profondeur par 40 de hauteur). Vous voyez un peu le principe ?
  2. Nous avons mis un tasseau à l’endroit où se trouverait l’arrête basse du fond du placard. Elle nous a servi de guide tout au long de l’installation
Installation meuble haut PF

3. La construction des meubles s’est faite en dehors du fourgon, dans l’atelier. C’est une fois construit que nous sommes venus le fixer sur le tasseau (et là, il faut vraiment être plusieurs pour cette méthode). Nous avons tout d’abord construit la structure de la façade avant du meuble, avec la méthode d’assemblage colle à bois + vis. N’oubliez pas de fraiser les trous qui seront par la suite visible avant de venir visser dedans, pour éviter les éclats peu esthétiques dans le bois. C’est un travail de finition vraiment important.

Voilà ce que donne la structure une fois finie :

Structure meuble haut fourgon

Pour la réaliser, il faut au préalable réfléchir au nombre de placards que vous voulez pour pouvoir diviser l’espace disponible en fonction. Nous, nous avons une petite partie au milieu qui sera un faux emplacement pour les câbles et l’emplacement du BMV712.



Les étapes de la réalisation de la structure :

  1. Couper les tasseaux avec une scie plongeante (pour des finitions propres, mieux qu’à la scie sauteuse) selon les dimensions de la façade avant de votre meuble haut : l’espace disponible entre les tasseaux sera l’emplacement de votre porte
  2. Les tasseaux dans lesquels viendront s’insérer les séparations et le bas du meuble doivent passer par la case toupie ! Regardez ce que ça donne une fois monté : 
Découpage meuble haut fourgon
  1. Assemblez vos tasseaux les uns avec les autres grâce à des vis (n’oubliez pas de fraiser le trou avant) 
Cheville meuble haut fourgon

Une fois la structure terminée, vient le moment d’installer les portes.



L’installation des portes :

Nous avons utilisé des charnières classiques pour l’ouverture et des loquetaux pousse/lâche pour le système de fermeture. Cette fois-ci, nous avons fait l’ouverture vers le bas ! Comme ça, pas besoin d’installer des compas ou autre quincaillerie qui coûte de l’argent, du temps et … Qui pèse son minuscule poids (il n’y a pas de petites économies de ce côté-là). Nos portes sont faites dans du bois épicéa 3 plis.

  1. Pour préparer les portes, prendre dans un premier temps les mesures. N’oubliez pas de vérifier vos mesures !
Porte meuble haut fourgon

2. Ensuite, préparer les petites encoches pour les charnières à l’aide d’une scie sauteuse. Pour savoir la mesure, utilisez les charnières directement.

Fente porte meuble haut
Charnière porte meuble haut fourgon

3. Fixez les charnières sur les portes puis les portes sur la structure, ouverture vers le bas.  Attention aux encoches réalisées à la toupie pour venir emboîter les séparations, qui devront se trouver à l’intérieur du meuble. Ne vous trompez pas de sens pour les portes !

Fixation porte meuble haut fourgon


L’installation du système de fermeture

Nous avons choisi des systèmes de fermeture pousse lâche pour nos meubles hauts, contrairement à nos meubles de cuisine qui sont équipés d’un système de fermeture simple et aux tiroirs sous le lit qui sont équipés de système d’aimants très forts (car peu de poids iront dedans).

Pour les poser, rien de plus simple ! Il faudra déjà équiper le haut de la structure, derrière la porte et au milieu de cette dernière d’une cale, sur laquelle viendra se placer le système.

Cale porte meuble haut fourgon
Fabrication meuble haut fourgon

Il suffit ensuite de fixer le système de fermeture comme ceci :

Système pousse lâche meuble haut



L’assemblage du meuble

Maintenant que nous avons la structure avant complète, avec les portes et le système de fermeture, on peut venir assembler les pièces manquantes, qui sont en fait les séparations que nous avons créée au préalable et le « sol » du meuble. On commence par ajuster et fixer le « sol » du meuble, qui est chez nous en peuplier de 5mm.

Ajustement (à l’aide de la devanture des meubles) :

Assemblage meuble haut fourgon
La fixation
Fixation meuble haut

Une fois ceci fixé, c’est le moment d’assembler la devanture du meuble et les séparations. Vous voyez la petite découpe qu’on a faite dedans ? Elle va venir se poser sur le tasseau que nous avons déjà mis en place sur le mur. 

Séparation meuble fourgon

À ce stade, il ne manque plus qu’à fixer le « sol » du meuble sur la devanture et la devanture dans le plafond du van. Et hop ! Un meuble haut tout beau ! Bon, bien-sûr, nous nous y sommes mis à plusieurs. Cette méthode n’est pas forcément accessible à tous, car il faut d’une part des machines bien spécifiques et d’autre part être plusieurs. Mais vous pouvez vous en inspirer pour simplifier la méthode ! D’ailleurs, pour une méthode plus simple, vous pouvez aller voir la fabrication des meubles de la deuxième version de Kirikou !

Fixation meuble haut

Pour fixer le meuble au plafond, nous avons utilisé des vis à bois. Il y en a 5 dans l’arrête supérieure du meuble :

Meuble haut fourgon Eric
Fixation meuble mains

Et pour fixer le « sol » des meubles, nous avons fixé le CP de 5 avec des vis dans le tréteau sur le mur et l’avons ensuite emboité dans la fente du meuble.




ASTUCES

  • Pour que le meuble soit d’équerre par rapport au sol, on pose une équerre sur le sol, qu’on prolonge avec un bout de bois qu’on fixe dessus pour venir tracer d’équerre par rapport au sol. Si on n’a pas le super laser, bien-sûr !
Astuce équerre







FAQ fourgon aménagé
  • Vous pouvez consulter notre FAQ. Si vous ne trouvez pas de réponse à votre question, n’hésitez pas à la poser en commentaire. Nous y répondons tous les lundis avec précision et avec plaisir <3
  • Vous pouvez jeter un oeil à l’accompagnement à l’aménagement que nous proposons, si vous souhaitez être aidé dans le choix des matériaux et des équipements pour votre aménagement
  • Nous avons écrit un ebook complet, le Manuel du fourgon aménagé, dans lequel vous pourrez retrouver toutes ces informations ainsi que bien d’autres (homologation, choisir son assurance, choisir son fourgon aménagé, etc.).
  • Notre ebook de plus de 100 pages sur l’électricité en fourgon aménagé
  • Nous essayons vraiment de répondre par email sur levanmigrateur@gmail.com, mais vous serez plus sûrs d’avoir une réponse en laissant un commentaire sur l’article ou la FAQ, c’est promis <3

Vous aimerez aussi

5 commentaires

Dylan 1 juin 2020 at 12 h 26 min

Coucou !
Merci pour toutes les infos de votre blog, c’est vraiment une mine d’or lorsque l’on se lance dans l’aventure de l’aménagement d’un van !
Juste une petite question, pour le tasseau du mur (bas du meuble), il est fixé directement dans les renforts de la carrosserie ? Et pareil pour vos autres meubles fixés aux murs ? Dans tous les cas, quelle visserie avez-vous utilisé, s’il vous plait ?
Merci pour votre temps et vos réponses 🙂

Reply
Le Van Migrateur 1 juin 2020 at 13 h 26 min

Bonjour Dylan,

C’est de la visserie classique, et le tasseau est fixé sur le lambris 🙂

Merci pour tes encouragements très touchants !

Reply
Dylan 2 juin 2020 at 21 h 06 min

D’accord, je ne pensais pas que la couche lambris + cp était suffisante pour tenir le poids, bon à savoir !
De rien, vraiment je suis du genre à me poser milles questions et pour beaucoup je trouve les réponses ici donc vraiment merci 🙂

Reply
Claude et Cristina 7 avril 2020 at 21 h 52 min

Bonjour, votre site nous aide beaucoup pour l’aménagement de notre van,merci!
Nous pensons mettre de l’huile de lin pour protéger nos meubles, est-ce que ça résiste bien à la chaleur ? ça ne devient pas collant ?
Merci d’avance pour votre réponse,
Claude et Cristina.

Reply
Le Van Migrateur 14 avril 2020 at 17 h 55 min

Hello Claude et Cristina,

On avait essayé dans notre premier van, mais effectivement la chaleur faisait tout ressortir et le plan de travail devenait visqueux .. À éviter je pense !

Reply

Laisser un Commentaire