Home Aménager son fourgon Tout savoir sur l’habillage d’un fourgon

Tout savoir sur l’habillage d’un fourgon

Écrit par Le Van Migrateur 14 avril 2018
Guide de l'habillage en fourgon
16 min de lecture

L’habillage d’un fourgon aménagé est une étape importante pour l’esthétisme final de l’aménagement. Il y a plusieurs manière et matières possibles pour réaliser cette partie. Nous nous arrêterons sur les matériaux naturels pour l’habillage des parois et du sol. Concernant notre fourgon, nous avons choisi du lambris de sapin : joli et léger, on a eu un gros coup de coeur ! 

Les différents types d’habillage pour les murs



L’habillage viendra recouvrir l’isolation et la renforcer. Il y a bien moins de types d’habillage possibles pour un fourgon que d’isolation ! Dans la même idée que cette dernière, il faudra choisir léger mais en ajoutant un détail important : l’esthétisme. Votre fourgon deviendra votre petite maison sur roues, il faudra donc en faire un endroit où vous vous sentez bien, que vous avez envie de bichonner, et que vous avez hâte de retrouver après une grosse journée d’aventures ! Enfin, ce n’est que notre avis.

Il n’y a pas 1000 solutions pour habiller son fourgon avec du matériel naturel : c’est le bois et les matières végétales. Mais il en existe tellement de formes ! Contreplaqué sous toutes ses formes, lambris, etc. Dans cet article, nous parlerons du contreplaqué et du lambris. En bonus, nous vous parlerons du jonc de mer, qui reste une matière végétale et donc naturelle avec un rendu vraiment magnifique.

Le contreplaqué

AvantagesInconvénients
SolideIl a un coût élevé
Facile à poser et à découperUne certaine précision est nécessaire pour suivre les belles courbes de votre fourgon à la découpe
Le contreplaqué a une durée de vie supérieure à de nombreux bois bruts
Il peut être repeint pour une ambiance qui ne ressemble qu’à vous

L’habillage en contreplaqué peut rimer avec originalité et donner une belle ambiance cosy à votre petite maison sur roues, à condition de réfléchir à quelque chose de sympa ! Nous avons vu beaucoup d’exemples d’habillages en contreplaqué que nous avons trouvé magnifique. Couplé avec une jolie déco et un peu d’imagination, la magie peut opérer ! Il existe sous plusieurs formes :

  • Le contreplaqué à plis ou multiplis. Pour Caliméro, nous avons utilisé du contreplaqué multiplis à 3 plis, en épicéa (très esthétique, avec de jolis noeuds qui font un rendu très naturel avec une belle lasure). Il existe aussi en quinze plis et plus. C’est l’un des plus adaptés pour le fourgon aménagé, car il est facile à travailler, résistant et léger. Il permet une bonne fixation de la quincaillerie. Il existe plusieurs types de multiplis, certains plus esthétiques que d’autres.
  • Le contreplaqué latté, qui est plus lourd que le multiplis. C’est par exemple l’Okoumé, qui est très utilisé dans les petits fourgons pour faire l’habillage pour sa belle finition esthétique. Son poids reste raisonnable pour des fourgons avec une bonne charge utile. Le latté supporte très bien l’humidité ! 
  • Le contreplaqué bakélisé (filmé), très léger également et qui a une meilleure résistance aux mythes et à la moisissure que le contreplaqué classique (qui est déjà très résistant). Il a un coût plus élevé que le contreplaqué classique. Il vaut mieux porter un masque lors de la découpe, car des composants toxiques peuvent en être dégagés. Une fois posé, aucun soucis.
  • Le contreplaqué marine, encore plus cher mais assez léger pour un fourgon, il est résistant à l’eau et à l’huile. De même que pour le contreplaqué bakélisé, des composants toxiques peuvent être dégagés pendant la découpe.

Voici des photos des différents bois avec leurs poids pour des panneaux de bois de 250cm x 100cm et 2cm d’épaisseur (beaucoup trop épais pour un fourgon, mais cela vous donne une même unité pour comparer le poids) :


Poids du bois en fourgon : conseils

Après avoir comparé plusieurs essences et compositions de contreplaqués dans notre propre aménagement, on valide complètement l’utilisation de trois plis peuplier pour les parties esthétiques et d’okoumé fin pour les parties techniques et cachées.


Le contreplaqué viendra terminer le travail de l’isolation que vous aurez choisi, grâce à ses performances d’isolation thermique et acoustique. Ajouté à cela, ils sont tous globalement résistants à l’humidité et aux vibrations, ce qui en fait un habillage relativement courant dans les fourgons et van aménagés. Pour finir, il accepte très bien les vis et les clous, ce qui permet une construction solide et une incorporation solide de la quincaillerie pour fourgon (systèmes de fermetures, par exemple). 

Pour les finitions, il peut être peint, vernis, lasuré … Tout comme n’importe quel bois ! 

Habiller son fourgon
Habiller son fourgon

Le blog TECAP est une véritable source de petites astuces pour l’aménagement de fourgon. On est complètement fans de l’habillage qu’ils ont choisi : un mix entre contreplaqué et des fines lattes de bois stratifiées d’1mm pour créer l’effet d’une coque de bateau renversée sur leur plafond ! Et le résultat final est plus que convaincant, si vous voulez le voir sur notre article Aménager son fourgon #7.

Aménager son fourgon #8

Un autre exemple très convaincant est celui de Phil, du blog Nomado. Des pochoirs et des photos accrochées aux murs habillés de contreplaqué de sa petite maison sur roues donnent un résultat vraiment superbe !

Quelle épaisseur de contreplaqué choisir ?

Pour les murs

Si vous choisissez d’habiller vos murs directement après l’isolation avec du contreplaqué, c’est possible. Le lambris, c’est la grande mode du moment, mais il n’y a aucune obligation à en poser dans son fourgon. 

Si vous décidez de faire l’habillage de votre fourgon en contreplaqué, nous vous conseillons très fortement l’okoumé ou le peuplier en 10mm, qui supporteront mieux les « torsions » des murs pas droits du fourgon, puis les vibrations lorsque vous roulerez. Il faudra également que l’habillage supporte les futurs meubles que vous allez installer. C’est pour ça qu’il peut être utile de visser vos plaques sur des tasseaux (de 2cm), pour créer une structure solide pour la pose des meubles ensuite si vos renforts sont trop espacés. Nous vous expliquons comment faire juste après. 

Pour les meubles

Pour les meubles, plusieurs épaisseurs de contreplaqué peuvent être envisagés. Pour les parties visibles, qui souvent viendront recevoir la quincaillerie, vous pouvez partir sur du 15mm. Nous avons choisi le 3 plis épicéa pour son esthétisme dans Caliméro, avec un simple vernis protecteur. En revanche, pour Kirikou, nous avions opté pour l’okoumé puis nous l’avions peint en blanc. 

Pour les fonds de tiroir ou les fonds de meubles, privilégiez le 5mm. Comme vous êtes, de toutes manières, limité en poids, vous ne pourrez pas mettre des dizaines de kilos dans les tiroirs. 

Comment fixer son habillage en contreplaqué ?

Lorsqu’on débute dans l’aménagement de fourgon, la première question très logique qu’on se pose est : comment poser les tasseaux ou le contreplaqué dans le fourgon sans transpercer la tôle ? La réponse est très simple : il faut se servir des renforts. 

3D-lambris

Une fois votre isolation posée, vous pourrez venir poser des tasseaux de 2cm sur les renforts verticaux, mais également entre les renforts horizontaux, avec des vis autoforantes. Cette structure renforcée vous permettra de venir fixer votre contreplaqué, puis les meubles par la suite (et ça viendra même compléter l’isolation pour limiter encore plus les ponts thermiques). D’ailleurs, cette structure peut également servir à caler l’isolation en laine, au lieu d’y mettre du scotch ! C’est la méthode qu’utilise l’atelier by Marickael. 

L'atelier by Marickael

Le lambris

AvantagesInconvénients
JoliUn lambris brut nécessitera un traitement après la pose
Léger, si on le prend en dessous des 10mm d’épaisseur et qu’on n’en met pas partoutLe lambris brut change de couleur avec le temps, et peut jaunir (pensez à lasurer toutes les lames pour éviter cet effet)
Facile à poser et économique

Le lambris reste notre habillage préféré, et celui de beaucoup de monde. De plus en plus de futurs vanlifers se tournent vers cet habillage, la tendance actuelle étant à l’aménagement avec une ambiance chalet.

Il existe différents types de lambris, auxquels vous pourrez donner l’aspect désiré grâce à une lasure ou à une cire. Nous citerons uniquement ceux susceptibles de pouvoir aller dans un fourgon :

  • Le lambris de pin (10€/m2)
  • Le lambris de sapin (15-20€/m2)
  • Le lambris de peuplier (20-25€/m2)
  • Le lambris revêtu
  • Le lambris PVC
Aménager son fourgon

L’aménagement des Three Vanlifers est un bel exemple de l’utilisation de lambris ! Ils ont pris le risque de ne pas lasurer le lambris, ce qu’ils ont finalement regretté. La lasure permet vraiment de protéger le bois et de le rendre plus facile à nettoyer en cas de tâches. Vous avez ici un exemple de la couleur que prend le lambris de pin après plusieurs mois de pose : un peu plus foncé mais toujours aussi beau ! C’est le choix que nous avons fait pour notre fourgon.

Le jonc de mer

Le jonc de mer est une matière magnifique et originale à installer dans un fourgon aménagé.

Habillage van aménagé
Habillage fourgon aménagé

Difficile à poser, mais avec un rendu vraiment extraordinaire, le jonc de mer viendra apporter chaleur et ambiance feutrée à n’importe quel aménagement. Il faut cependant faire attention à l’humidité : cette matière aura tendance à vite moisir si quelques précautions ne sont pas prises. Même si le jonc de mer a besoin d’un peu d’humidité, trop n’est pas bon !

Les différents types d’habillage pour le sol du fourgon



Le sol reste un vaste sujet, mais il n’y a finalement pas 1000 façons de bien faire. Après avoir posé l’isolation (nous conseillons la pose de plaques de liège, qui constituera un très bon isolant phonique et thermique), vous pourrez choisir le type de revêtement que vous voulez. Pour cette partie, il peut être un peu difficile de faire 100% naturel et esthétique sans penser directement à la pose de parquet. Voici les différentes solutions avec leurs avantages et leurs inconvénients !

Le parquet adhésif

AvantagesInconvénients
Facile à poserCe n’est pas naturel, et on perd l’âme du bois
La différence avec du vrai parquet ne se verra presque pas
Solution économique
Après 2 ans de voyage, notre sol est toujours comme neuf

Après avoir posé l’isolation, les panneaux de fibre de bois sont un excellent complément, très résistants à l’humidité pour consolider le sol avant de poser les lames adhésives.

C’est ce que nous avions dans notre ancien fourgon, Kirikou, et nous avons cherché par tous les moyens une solution économique et légère pour le recouvrir. Et la seule solution qui s’est imposée à nous : le parquet autocollant (80 euros pour l’ensemble du sol du fourgon). Présenté comme du parquet, avec le même esthétisme, ce sont des bandes de plastique qu’il suffit de coller. Elles sont adhésives. En 1H maximum, l’ensemble de votre fourgon aura l’air d’être tout en bois ! Une autre solution qui ressemble à celle-ci : la pose de lino. Un peu plus compliqué et selon nous moins esthétique (et moins solide)

Le parquet en bois

La pose de parquet est possible pour recouvrir les parties visibles de votre fourgon. Pour économiser du poids (il n’y a pas de petites économies), il pourrait être judicieux de ne pas en recouvrir par exemple le coffre. Notre aménageur préféré, l’artisan du voyage, en a posé dans un gros Iveco et dans un Fiat Ducato. Le résultat était superbe ! Il sera malgré tout un peu difficile d’entretien s’il n’est pas vitrifié, la pose sera plus longue qu’un simple parquet autocollant. 

Les avantages : c’est une solution 100% naturelle et vraiment esthétique ! Kévin et Salomé, du blog Poimobile, ont choisi l’installation de parquet flottant. Il existe beaucoup de formes différentes du parquet, mais n’oubliez pas que toutes ne pourront pas être idéales pour votre van ! Oubliez par exemple la pose de parquet massif, beaucoup trop lourd.

Aménager son fourgon


Habillage & homologation

Vous avez tout à fait le droit d’emmener votre fourgon au contrôle technique avec une isolation et un habillage. Tant que vous ne respectez pas les 5 conditions pour être vu comme un camping-car aux yeux de la loi, vous pourrez passer votre contrôle technique avec la mention CTTE sur votre carte grise sans problème ! Vous pouvez donc y aller avec l’isolation, l’habillage et même l’électricité sans problème, et surtout sans hésitation. 


Vous avez encore des questions ?

FAQ fourgon aménagé
Article suivant
Article précédent

Vous aimerez aussi

6 commentaires

Tony 14 août 2020 at 13 h 39 min

Bonjour à vous,
J’aimerais savoir comment vous avez fixé le lambris dans votre fourgon! A l’aide de vis ou de fixations pour lames de lambris?
Merci d’avance et bravo pour votre blog!

Reply
Le Van Migrateur 21 août 2020 at 14 h 53 min

Hello Tony,

Un grand merci pour tes encouragements !
On les a pointés 🙂
Belle journée

Reply
villatel 11 juin 2020 at 19 h 30 min

bonjour , mes deux téléchargement ont échoués 29 € pour rien !

Reply
Le Van Migrateur 12 juin 2020 at 13 h 43 min

Bonjour,

Je vous rassure, ce ne sont pas 29 euros pour rien. Il arrive qu’il y ai des bugs, je vous envoie un autre lien via votre mail.
Belle journée

Reply
audrey 14 mai 2020 at 18 h 41 min

Bonjour,
Très interessée pour du jonc de mer au plafond mais impossible de trouver des conseils pour la pose, savez-vous d’où / de qui viennent les photos ? Merci

Reply
Le Van Migrateur 18 mai 2020 at 11 h 58 min

C’est http://www.thetravellingshed.com 🙂 Tu pourras retrouver leur installation dans les articles “En direct du chantier” sur notre blog

Reply

Laisser un Commentaire