Home Aménager son fourgon Gaz ou diesel pour mon fourgon aménagé ?

Gaz ou diesel pour mon fourgon aménagé ?

Écrit par Le Van Migrateur 9 novembre 2020
Gaz ou diesel pour mon fourgon aménagé?
7 min de lecture

Gaz ou diesel pour mon fourgon aménagé ? Lors du choix de certains équipements pour un fourgon aménagé (chauffage, chauffe-eau, plaque de cuisson), une importante question revient toujours : gaz ou diesel ? Et bien, sachez qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Comme pour tous les appareils présents dans un van, cela dépend de vos besoins, de la configuration de votre fourgon et de certaines concessions que vous faites prêt à faire ou pas !

Gaz ou diesel : les éléments à prendre en compte pour faire un choix



Les principaux éléments à prendre en compte pour décider de la bonne option entre le gaz et le diesel en fourgon sont les suivants:

  • La facilité à en trouver en voyage
  • Les coûts d’installation et de maintenance
  • Le coût d’achat du carburant
  • Les règles à respecter pour en installer dans un fourgon

Les avantages du gaz et du diesel



Les avantages du diesel en fourgon aménagé

Facilité de remplissage et de manipulation

Le diesel a un avantage décisif sur le gaz. Il tire directement le carburant dont il a besoin pour fonctionner dans le réservoir de carburant du fourgon. En choisissant cette source d’énergie, il vous suffit juste d’avoir du gasoil pour mettre en route vos équipement (chauffage/chauffe-eau). Un simple coup d’œil à la jauge de carburant, sur le tableau de bord, permet de vérifier vos réserves.

Disponibilité constante partout dans le monde

L’approvisionnement en gaz propane, par exemple, n’est pas possible dans tous les pays. Il peut arriver que vous rencontriez des connexions inédites dans les stations-service à l’étranger qui ne correspondent pas aux connexions de votre bouteille de gaz.

Une utilisation en roulant possible

A l’inverse du gaz, qui nécessite l’adoption d’un circuit protégé fermant l’alimentation en cas de choc, le chauffage sur carburant peut être utilisé en roulant tout le temps en toute sécurité.

Une charge utile moindre et un espace plus vaste dans le fourgon

Opter pour des équipements sur carburant, c’est un gain de poids pour la charge utile du véhicule. Et oui, une bouteille de gaz de 13 kg  qui pèse en réalité 28kg quand elle est pleine (et un caisson de gaz), c’est déjà ça en moins. De plus, certains modèles peuvent être installé sous le fourgon pour avoir plus de rangement dans le fourgon.

Avantages du gaz comme source d’énergie

Une plus grande longévité sur le marché du fourgon aménagé

Le gaz est là depuis la nuit des temps dans les fourgons aménagés. C’est pour cela que, pendant longtemps, ce fut la source d’énergie privilégiée par les constructeurs (atelier de dépannage) et revendeurs d’équipements spécialisés. C’est pour cela, en partie, que les équipements fonctionnant au gaz sont moins chers à l’achat.

Aujourd’hui, évidemment, le diesel rentre de plus en plus dans les esprits.

Une facilité de remplissage et de manipulation si on choisi le GPL

Et oui, depuis quelques années on peut maintenant faire le plein à la pompe dans les stations service pour se recharger en GPL. Par contre, pour le propane et le butane, ça sera le changement de bouteille obligatoire et les inconvénients qui vont avec.

Des appareils moins capricieux en maintenance

Des différents retours que nous avons eu d’un peu partout et de nos accompagnements Vansity.fr, il est clair que les appareils fonctionnant au gaz pour un fourgon aménagé ont besoin de moins d’attention que ceux au diesel.

Les inconvénients du gaz et du diesel



Les inconvénients du Diesel en fourgon aménagé

Respecter des règles strictes pour l’installation de matériel fonctionnant au diesel

Pour la DREAL et en vue d’un passage en VASP, il faut tout d’abord acheter des produits ayant un  certificat ECE de la part des fabricants. Ensuite, comme on en a parlé ci-dessus, il faut faire poser son installation diesel par un professionnel agréé ou faire attester la pose par un professionnel agréé (ce qui n’est pas toujours évident). En clair il faut respecter la directive 2001/56/CE présente dans le dossier RTI.

Pollution de l’environnement par les gaz d’échappement

Il y a aussi la question des gaz d’échappement. Chaque conducteur est conscient que sa voiture produit des émissions. Ces dernières années en particulier, la question du CO2 et le changement climatique font l’objet de vifs débats. Dans le cas d’un véhicule diesel, il y a aussi les émissions de suie. Les gaz d’échappement d’un chauffage diesel sont marginaux par rapport aux émissions du fourgon, mais sont toujours présents.

Il faudra forcement un circuit gaz en parallèle (sauf si vous avez un très gros budget)

Nous sommes d’accord que pour tous les avantages cités au dessus, le diesel est génial pour un fourgon aménagé. Cependant, (à part si vous êtes prêt à mettre plus de 1000 euros dans une plaque de cuisson pour fourgon fonctionnant au diesel), il vous faudra forcement créer un circuit gaz pour votre plan de cuisson.

Cela veut dire que vous aurez 2 sources d’énergies à gérer pour le fonctionnement de vos différents appareils. Ce qui veut dire que, en plus de la directive 2001/56/CE, il faudra aussi prendre connaissance de la norme NF EN 1949 pour le circuit gaz.

Les appareils au gasoil sont plus exigeant dans le temps

En clair, ils consomment plus d’électricité que leurs homologues au gaz, ils font plus de bruit à l’extérieur du fourgon, ils ne fonctionnent pas toujours en altitude (ce qui nécessite l’ajout d’un kit supplémentaire lors de l’installation).

Et, selon la qualité du diesel que vous allez consommer tout au long de vos périples, certains appareils auront besoin de contrôle et d’entretien réguliers pour ne pas tomber en panne.

Les inconvénients d’une installation gaz en fourgon aménagé

Une disponibilité inconstante en voyage

Si vous sortez du pays et que vous êtes en manque de gaz, vous pourriez avoir du mal à trouver des bouteilles compatibles avec l’installation présente dans le fourgon. Bien sûr, il existe des adaptateurs de toute sortes pour de nombreux pays, mais attention : cela peut devenir une vraie contrainte si vous ne prenez pas sérieusement vos dispositions avant de partir sur les routes.

Par contre pour le GPL via réservoir, presque aucun problème, vous pourrez passer en station service comme pour du diesel. Cependant, pour ne pas être pris au dépourvu à l’étranger, l’achat d’adaptateurs (souvent vendu en kit) peuvent servir pour quelques pays. Pensez à vérifier également que le remplissage d’une bouteille GPL est autorisée dans le pays dans lequel vous allez.

Une pose d’accessoire à faire contrôler par les autorités

Même si cela est technique, la pose d’un chauffage ou d’un chauffe-eau au gaz peut s’effectuer par ses propres moyens même si il est conseillé de passer par un professionnel si l’on veut bénéficier d’une garantie produit.

Pour l’homologation VASP, l’installation de gaz et ses équipements doivent répondre aux exigences de la norme NF EN 1949 pour pouvoir être validé par Qualigaz et Vertias lors du contrôle de l’installation gaz en vue d’une homologation VASP.

L’utilisation du gaz en roulant est déconseillée

En fourgon, il est déconseillé de rouler avec gaz ouvert en roulant pour la sécurité de tous. Même si des systèmes de sécurité existent et disent le contraire, on préfère miser sur la sécurité. Attention, ce sujet est source de débat pour pas mal de monde (comparaison avec les camping-cars), si voulez avoir plus d’informations, vous pouvez consulter la législation des transports routiers de matières dangereuses et en parler avec votre assureur.

Vous aimerez aussi

Laisser un Commentaire