Home Aménager son fourgon Le gaz en fourgon
Guide - le gaz en fourgon aménagé

SOMMAIRE

18 min de lecture

Le gaz en fourgon est un pôle qui intrigue et qui fait peur. Nombreux sont ceux qui préfèrent ne pas en installer dans leur fourgon. Cet article n’a pas vocation à vous expliquer comment installer le gaz dans votre fourgon en toute sécurité (il y a un article dédié à une installation de gaz certifié ici). Ici, on vous explique plutôt les généralités.

CHAPITRE 1 :

L’installation de gaz en fourgon aménagé : que faut-il savoir?



Pourquoi utiliser du gaz dans un fourgon aménagé?

Utiliser le gaz dans un fourgon aménagé ou en camping-car est très répandu. Cela sert à alimenter pleins d’équipements, comme notamment : 

  • La plaque de gaz
  • Le chauffage
  • Le chauffe-eau

Contrairement aux idées reçues, l’installation de gaz en fourgon aménagé n’a rien de dangereux.  Vous pouvez très bien dormir avec la bouteille de gaz sous le lit, vous ne risquerez pas de mourir asphyxié. Mais pour rendre cette installation 100% sécure, il va falloir mettre en place quelques petites règles de sécurité.

Gaz et homologation

Est-ce obligatoire d’homologuer mon fourgon aménagé si j’ai du gaz?

On reçoit énormément de questions par rapport au gaz et à l’homologation. Et pour répondre à cette question très simplement : c’est non. 

Vous avez tout à fait le droit d’installer du gaz dans votre fourgon sans pour autant qu’il soit considéré comme un camping-car. Rappelez-vous des cinq conditions pour être considéré comme un camping car et ainsi avoir le droit de passer l’homologation. Si vous ne les respectez pas, vous n’aurez pas la possibilité de passer votre homologation VASP. Mais cela ne vous empêche en rien d’installer du gaz.

Pour que tout se passe bien pour vous et pour votre fourgon, nous vous conseillons de l’installer en suivant les règles de sécurité de base dont nous vous parlerons un peu plus loin dans l’article, mais aussi de prévenir votre assurance. Il y en a certaines qui vous permettent de prendre une assurance « transport de produits dangereux » et qui vous couvrent en cas d’accident (du ou non au gaz). 

Puis-je homologuer mon fourgon sans gaz?

Il est tout à fait possible d’homologuer son fourgon sans gaz. Beaucoup pensent que l’installation du gaz est obligatoire car c’est l’étape vérifiée par Véritas et Qualigaz. Mais non : ces centres vérifient également les aérations et les sorties de secours ! Si vous êtes donc équipé full diesel (ce qui existe et qui est d’ailleurs une très bonne idée), vous devrez quand même passer par la case Veritas/Qualigaz, et vous pourrez quand même décrocher la certification ! 

Quelles sont les contraintes imposées par l’homologation à propos du gaz?

La norme AFNOR qui concerne le gaz (la NF EN 1949 A1) indique :

  • La manière dont il faut installer le gaz dans son fourgon aménagé, et comment le faire en toute sécurité
  • Les matériaux que vous devez utiliser pour construire votre réseau gaz
  • Les caractéristiques que doivent respecter les appareils que vous brancherez au circuit gaz

Nous allons vous faire un court résumé de ce que les normes disent ici, mais nous avons vulgarisé les normes officielles dans notre manuel du fourgon aménagé. Nous nous basons sur les dernières normes à jour, et nous vous envoyons un mail avec l’ebook mis à jour à chaque évolution de ces dernières. 

Votre installation de gaz devra partir d’une bouteille de gaz complètement enfermée dans un caisson étanche. La fabrication de ce caisson n’est vraiment pas compliquée.

Elle devra alimenter des appareils eux-mêmes étanches (autrement dit, qui utilisent l’air de l’extérieur et qui recrachent les gaz brûlés également à l’extérieur du fourgon). La bouteille devra alimenter le circuit grâce à une lyre souple reliée à un détendeur 30Mbar (ni plus ni moins). Ces trois éléments (bouteille, lyre et détendeur) devront se trouver à l’intérieur du caisson étanche. La suite du circuit, à partir de l’extérieur du caisson étanche, devra se faire en cuivre (recuit ou écroui). 

Si le circuit est long, le cuivre devra être fixé environ tous les 50cm maximum grâce à des colliers en plastique. 

Fixation-sol-gaz

Pour faire les raccords (notamment pour relier le cuivre aux appareils ou aux vannes), il faudra utiliser des raccords olive. 

Voici donc un très gros résumé des normes, qui ne vous parle peut-être pas si vous n’êtes absolument pas familier.e avec le circuit de gaz en fourgon aménagé. Cela vous donne un bon aperçu de ce qui vous attend, et j’espère vous montre que le circuit gaz est beaucoup moins compliqué que ça en a l’air. 

CHAPITRE 2 :

Budget : le prix pour installer le gaz dans un fourgon aménagé



Installer le gaz dans son fourgon aménagé n’est pas forcément l’option la plus chère, en fonction des équipements que vous aurez choisi. Pour notre cas, par exemple, voici le prix que nous a coûté notre installation gaz : 

  • 250 euros de matériau (cuivre, raccords, vannes, etc.)
  • Environ 2 500 euros de combiné chauffage/chauffe-eau, sans la pose (et donc sans la garantie TRUMA)
  • 30 euros de plaque de cuisson (qui étaient en destockage mais ont une valeur de 250 euros)

Notre installation gaz nous a donc coûté environ 2 780€. C’est un budget non négligeable, mais nous avons choisi des produits sûrs et homologables. Il est possible de réaliser des installations bien moins chères, en fonction de ce que vous voulez installer ou non dans votre fourgon ! Par exemple, avec seulement un équipement (la plaque à gaz), le budget peut vite tomber à 300€ (3 fois moins). Il est aussi possible que vous consacriez plusieurs milliers d’euros à installer une partie en Diesel, et seulement quelques centaines d’euros pour un équipement au gaz ! 

Tout dépend de vos besoins, de vos possibilités et de votre budget, les options sont presque infinies. 

CHAPITRE 3 :

Point technique gaz : quels matériaux et outils utiliser?



 Les composants d’un circuit gaz homologable

Que vous souhaitiez homologuer ou pas votre fourgon, on vous conseille fortement d’utiliser les matériaux indiqués dans la norme pour faire votre circuit. C’est trouvable partout, facile à installer et cela vous met en sécurité. Voici donc les matériaux et équipements préconisés par l’AFNOR pour l’installation du circuit gaz en fourgon aménagé : 

  • Une bouteille de gaz de 6 ou 13Kg, butane ou propane (ou GPL, mais nous n’en parlons pas encore ici). Les normes ne font aucune différence entre le propane et le butane, qui peuvent tous deux être installés sans accès extérieur (attention aux légendes urbaines)
  • Une lyre souple 
  • Un détendeur 30Mbar
  • Un passe-cloison, pour faire communiquer le circuit entre l’intérieur et l’extérieur du caisson étanche sans risque de fuite 
  • Du cuivre recuit ou écroui
  • Des raccords olive 
  • Des vannes d’arrêt si votre circuit comporte plus d’un équipement 
  • Des colliers de fixation pour fixer le circuit tous les 50cm max

 Les outils nécessaires pour installer du gaz dans un fourgon aménagé

Pour installer le gaz dans votre fourgon aménagé vous-même, vous n’aurez pas besoin de mille outils. Ceux qu’il est toujours bon d’avoir sous le bras sont : 

  • La cintreuse, si votre cuivre est un peu raide et si vous voulez faire quelque chose de propre. Elle vous servira à faire faire des courbes à votre tuyau de cuivre pour l’amener du caisson de gaz étanche à la vanne puis de la vanne à l’appareil. Le cuivre recuit, en général, ne nécessite pas de cintreuse pour lui faire prendre la forme que l’on souhaite.
  • La clé à molette pour serrer les raccords olive 
  • Le marteau pour rentrer le fourreau dans le tuyau de cuivre recuit, pour que ce dernier ne se déforme pas quand on viendra fixer le raccord olive
  • La scie à métaux pour découper le tuyau de cuivre recuit, ou le coupe-tube si vous êtes bien équipé

Vous pourrez trouver tous ces outils, et même des malettes ou des sacs tout faits, en magasin de bricolage. 

malette plomberie

Installer le gaz soi-même dans son fourgon : bonne ou mauvaise idée ? Comment se mettre en sécurité ? 

Installer le gaz soi-même est quelque chose qui est tout à fait possible, et loin d’être aussi difficile qu’on peut l’imaginer. Même si oui, il est possible que vous fassiez des choses potentiellement moins jolies et moins finies qu’un bricoleur aguerri, il est tout à fait possible pour vous de faire une installation sécurisée. Il y a, une fois terminée, de multiples moyens de vérifier que votre installation ne fuit pas : 

  • Le moyen le plus fiable est de brancher un compresseur au niveau de la lyre souple et de mettre 30Mbar de pression dans le circuit (comme le détendeur). Si la pression baisse, vous avez une fuite. Il va falloir trouver où, mais vous ne pouvez pas utiliser votre installation telle quelle. D’ailleurs, si vous passez votre homologation, c’est le moyen qu’utilisera le contrôleur du centre Veritas ou Qualigaz pour vérifier que votre circuit est totalement étanche. 
  • Un autre moyen, tout aussi fiable mais chronophage, est de mettre de l’eau et du savon (ou de detectogaz en spray) sur tous les raccords, puis d’allumer le gaz. Si ça bulle, c’est qu’il y a une fuite ! L’avantage avec cette méthode, c’est que vous saurez la localiser tout de suite.

N’utilisez pas la technique du briquet ! Beaucoup le font avec assurance, mais c’est inutilement dangereux !


CHAPITRE 4 :

Quel type de gaz installer dans un fourgon aménagé


gas

Le butane ou le propane ?

Pour le gaz 2 choix s’offrent à vous :

  • Le gaz butane en bouteille : il peut s’installer à l’intérieur du véhicule, dans un boîtier étanche. Néanmoins son utilisation n’est pas possible en dessous de 0 °C.
  • Le gaz propane en bouteille : il peut s’installer à l’intérieur du véhicule, dans un boitier étanche. Le gaz propane peut quant à lui être utilisé jusqu’à -44 °C.

Le butane est souvent le gaz qui est conseillé pour une homologation VASP, à tort. Il est possible d’installer dans son fourgon aussi bien du butane que du propane, sans différence d’installation nécessaire (donc non, le propane n’a pas absolument besoin d’avoir un accès vers l’extérieur pour être homologué). En fait, il y a amalgame avec le fait que le butane est plus propice à une utilisation intérieure et le propane à une utilisation extérieure. 

Mais cela s’arrête à leurs caractéristiques de résistance au froid, pas à autre chose. Le butane commence à mal fonctionner à partir de températures trop basses, qui avoisinent les zéro degrés. Ça ne vous ai jamais arrivé de voir votre briquet ne plus s’allumer correctement par temps froid ? C’est parce que c’est du butane à l’intérieur, et ça fera exactement la même chose avec vos équipements si les températures extérieures sont trop fraiches. 

En revanche, le propane fonctionne très bien quelque soit les températures (sauf celles beaucoup trop élevées, à partir de 45 degrés). C’est pour cela que l’on vous conseille le propane dans votre fourgon aménagé. Pour avoir testé les deux types de gaz en hiver, nous n’avons jamais eu de soucis avec le propane, alors que nous nous sommes déjà retrouvé à faire une croix sur le chauffage à cause du butane. 

Le GPL 

Nous vous en parlerons juste après, mais le GPL est également une option envisageable en fourgon aménagé. C’est une solution homologable, mais qui nécessite souvent l’intervention d’un professionnel pour l’installation. Le GPL résiste bien au froid, et se recharge plus facilement que le gaz. Sa seule contrainte, selon nous, est que l’installation est très chère (autour des 800€). 

CHAPITRE 5 :

Quelles sont les alternatives au gaz en fourgon aménagé?



Le GPL : une option intéressante ?

Le GPL est une « alternative » au gaz intéressante. Si je mets des guillemets, c’est parce que le GPL n’est rien d’autre qu’un mélange de propane et de butane. C’est donc une alternative plus par sa manière de l’installer et de l’utiliser que par sa composition. 

L’installer pour le faire homologuer vous coûtera autour des 800 euros, mais vous permettra de ne plus avoir la contrainte du transport de la bouteille de 13Kg ! C’est un gros avantage en voyage, mais un peu moins quand on vit à l’année en fourgon avec des périodes de sédentarité, selon nous. Si on prend notre exemple, on vit en sédentarité une partie de l’année dans notre van, et on utilise une voiture pour se déplacer. Et quand la bouteille tombe en rade, on est bien contents de ne pas avoir à déplacer le fourgon pour remplir le gaz ! 

Le GPL alimente les mêmes équipements que le gaz, sans faire de différence, et a l’avantage d’être moins cher à l’achat que le coût combiné du butane ou propane avec la location de la bouteille consignée. 

Le Diesel : quel coût ? Est-ce dangereux ?

Contrairement aux idées reçues, l’installation du chauffage/chauffe-eau au diesel est moins chère que le même équipement version gaz. Dans la plupart des cas homologables, attention ce n’est pas une généralité ! Si on prend l’exemple du Dual Top (Webasto Diesel) et du Truma combiné CP4 (Truma Gaz), on est sur un budget moins élevé avec le Webasto installation et achat compris ! Car, si on lit souvent que l’installation par un professionnel n’est pas obligatoire pour un chauffage/chauffe-eau Gaz pour l’homologation VASP. C’est vrai, mais l’installation par un pro vous permet de garder la garantie du fabricant en cas de soucis ! Ce que vous perdez en l’installant vous-même. 

Au-delà des coûts moindres, la consommation est moindre également. Un chauffage Eberspacher à plein régime consommera seulement 0,09L de diesel par HEURE, sachant qu’il ne tournera pas à plein régime toute la journée ! La consommation est donc vraiment très raisonnable, et moins élevée que la consommation d’un chauffage gaz. 

En revanche, les coûts de maintenance seront plus élevés sur un chauffage diesel, qui nécessitera un nettoyage et des vérifications plus régulières. 

Là, nous nous sommes attardés sur les chauffages et chauffe-eau. Mais si vous souhaitez une installation complète pour vivre dans votre fourgon, il faudra aussi penser à la cuisine ! Et qui dit cuisine dit plaques de cuisson. Il va bien falloir les faire fonctionner, elles aussi ! Et pour ça, vous aurez le choix entre les deux énergies : gaz ou diesel. Oui, les plaques de cuisson version diesel existent ! Mais elles vous coûteront plus de 1 000 euros, quand des plaques à gaz vous coûteront seulement 250€. Si vous souhaitez donc installer un chauffage/chauffe-eau au diesel, il est possible que vous deviez quand même installer du gaz pour les plaques. Et il faudra faire l’installation dans les normes. Mais, à ce moment-là, vous pourrez opter pour une petite bouteille de 6Kg, qui pourra vous durer plusieurs mois. Le budget en gaz sera moindre. Si vous voulez absolument échapper au gaz, pensez aux plaques diesel … 

CHAPITRE 6 :

Le gaz et l’étranger



La grande question qui peut se poser est : comment faire lorsque nous n’avons plus de gaz dans un pays étranger ? Sachant que les bouteilles de gaz sont différentes dans chaque pays, cela peut faire peur. Mais bien loin est l’époque où tomber en panne de gaz dans un pays étranger était catastrophique. Aujourd’hui, un kit d’adaptateurs existe : vous pourrez ainsi changer votre bouteille de gaz n’importe où dans le monde. Il vous suffira de mettre votre adaptateur pour pouvoir la relier à votre installation ! Le seul désavantage : soit vous gardez votre bouteille vide dans un coin du coffre pour la ramener en France soit vous perdez votre consigne.

Adaptateurs gaz étranger

Pour l’Europe ce précieux kit d’adaptateurs fera l’affaire. Il se visse au bout du détendeur et avec vous pouvez brancher votre détendeur sur les bouteilles de différents pays. Pour bien le serrer, il est conseillé d’avoir une clé à gaz.
Il y a 4 embouts différents :

  • Adaptateur 1 : Convient pour Italie, Suisse.
  • Adaptateur 2 : Convient pour la Grèce, l’Italie et Autriche– Adaptateur 3 : Convient pour Angleterre, Finlande, Islande, Norvège, Portugal 
    et la Suède.
  • Adaptateur 3 : Convient pour la Belgique, l’Angleterre, la France, l’Irlande, la Croatie.
    Lettonie, Luxembourg, Macédoine, Monténégro, Pays-Bas, la Suisse.
    La Serbie, la Slovaquie, la Slovénie, l’Espagne et la République tchèque.

Attention, pour l’Espagne c’est un remplissage dans les pompes à essence.

Pour les contrées encore plus lointaines, comme les USA, le Canada, la Chine, l’Australie ou le Brésil, nous avons une solution aussi, qui se trouve sur ce site. Ce sont des adaptateurs internationaux !


Vous avez encore des questions ?

FAQ fourgon aménagé
  • Retrouvez notre ebook sur l’aménagement d’un fourgon
  • Vous pouvez jeter un oeil à l’accompagnement à l’aménagement que nous proposons pour apporter une aide personnalisée au maximum d’entre vous
  • Nous essayons vraiment de répondre par email sur levanmigrateur@gmail.com, mais vous serez plus sûrs d’avoir une réponse en laissant un commentaire sur l’article ou la FAQ, c’est promis <3
  • Vous pouvez consulter notre FAQ, dont les questions sur le thème du gaz se trouvent en-dessous de ce texte. Si vous ne trouvez pas de réponse à votre question, n’hésitez pas à la poser en commentaire. Nous y répondons tous les lundis avec précision et avec plaisir <3

Il y a t il un moyen de vérifier le niveau de sa bouteille de gaz ?

1 min de lecture
Oui, car connaître sa réserve de gaz est utile. Divers appareil existent mais ils préviennent en général trop tard : lorsque la bouteille est déjà vide. Mais Truma vend un produit apparement bien accueilli par la critique : le Truma LevelCheck.

Peut on utiliser le gaz en roulant ?

1 min de lecture

L’usage du gaz est interdit en roulant pour les véhicules ne disposant pas d’un équipement spécifique.
Mais suite la directive européenne 2006/119/CE, il est possible d’utiliser le gaz en roulant si le véhicule est doté d’un système coupant l’alimentation en gaz en cas d’accident.
Ces systèmes sont : SécuMotion (Truma), Gaz Drive Protection ou Crash Protection (Savex), Détendeur Favex (à commande électrique)
De plus, en station service, il est nécessaire d’arrêter toute flamme et donc de couper le gaz.

Quels sont les dangers du propane et du butane?

1 min de lecture

Ni le propane ni le butane ne sont des gaz toxiques pour l’être humain. Mais comme ils sont plus lourds que l’air, ils peuvent entraîner l’asphyxie lorsqu’ils sont présents en grande quantité puisqu’ils tendent à rester au sol et à chasser l’oxygène nécessaire à la respiration. Le danger est plus grand pour le propane car la pression dans la bouteille est plus forte, et le gaz s’échappe plus facilement Mais si vous respectez les normes d’installation, le risque sera vraiment très faible.

Comment reconnaître bouteille butane propane ?

1 min de lecture

Les codes couleurs des fournisseurs de bouteilles de gaz en France
Fournisseurs Couleur bouteille butane 13kg Couleur bouteille propane 13kg
Antargaz Bouteille Rouge                          Dorée / Jaune
Butagaz Bouteille Bleue                          Aluminium
Finagaz Bouteille Bleue                          Bouteille Verte
Primagaz Bouteille Bleue-Grise                Bouteille Verte
Vitogaz Bouteille  Verte                          Aluminium

Peut-on mettre du butane dans une bouteille de propane (ou l’inverse) ?

1 min de lecture

Chaque gaz doit être conditionné dans une bouteille spécifique, il est donc impossible de mettre du gaz butane dans une bouteille de gaz destinée au propane et inversement.
Elles sont remplies par les fournisseurs, nous avons donc pas la possibilité de remplir nous-même les bouteilles de gaz.

Où brancher sa bouteille de gaz ?

1 min de lecture

Il faut créer un emplacement étanche dédié dans le van pour installer une bouteille de gaz. Il permettra d’installer la bouteille qui sera raccordée à l’alimentation par des tuyauteries qui alimenterons les différents appareils.

Puis-je passer l’homologation sans gaz ?

1 min de lecture

Pour pouvoir passer l’homologation, il faut respecter 5 conditions :

  • Avoir un coin lit
  • Avoir des rangements
  • Avoir un coin cuisine
  • Avoir une table et des chaises
  • Le toit doit être fixe et inamovible

Le gaz n’est donc pas une condition pour passer l’homologation, tant que vous avez une autre solution pour alimenter vos plaques de cuisson.

ATTENTION : même sans gaz, vous devrez passer par la case veritas/qualigaz pour faire vérifier vos aérations.

Quelle taille de tuyaux utilisez-vous pour votre installation gaz ?

1 min de lecture

Ce sont des tubes de cuivre recuit, avec des raccords olive de taille 8/10.

Pour un simple réchaud, le compartiment bouteille doit aussi être étanche et ventilé par l’extérieur?

1 min de lecture

Si tu souhaites homologuer ton fourgon, assures-toi déjà que la DREAL soit OK pour que ta “cuisine fixe” soit définie par seulement un réchaud. Ce n’est pas dit qu’elle soit d’accord de considérer cela comme un coin cuisson.

Dans l’hypothèse où elle accepte, à partir du moment où tu as du gaz, il faut que la bouteille soit dans un compartiment étanche et ventilé par l’extérieur. Obligatoirement.

Puis-je mettre une plaque de gaz sans thermocouple dans mon fourgon ?

1 min de lecture

Non. En tout cas, il ne passera pas l’homologation.

Comment faire mon installation pour partir à l’étranger ?

1 min de lecture

Il existe plusieurs adaptateurs si vous souhaitez partir à l’étranger. Il faut se renseigner selon le pays. Ainsi, si vous tombez en panne de gaz dans un pays, vous pourrez acheter la bouteille sur place et utiliser votre adaptateur pour pouvoir y brancher votre matériel.

Si vous n’êtes pas de gros consommateurs de gaz, et si le pays où vous partez le permet (Europe, par exemple), nous vous conseillons de prendre une deuxième bouteille de gaz en réserve et de la changer au moment où la première est en panne (et de garder cette dernière dans un coin du coffre).

Cela vous permettra de récupérer votre consigne ! Car même si l’adaptateur est une très bonne alternative, si vous changez votre bouteille dans un autre pays, vous paierez une consigne que vous ne pourrez jamais récupérer.

En savoir plus sur le gaz de manière générale 

Quel type de cuivre avez-vous mis pour vos tuyaux de gaz ?

1 min de lecture

Nous avons utilisé du cuivre recuit, avec des raccords olive (boulon + olive).

Cette installation est la seule acceptée par la DREAL. Les flexibles sont interdits : si vous souhaitez utiliser cette solution, vous ne pourrez pas passer la première étape de l’homologation, à savoir le contrôle Veritas/Qualigaz. Le flexible est autorisé seulement dans le coffre à gaz, entre la bouteille et le détendeur.

En savoir plus sur notre installation Gaz

Vous aimerez aussi

6 commentaires

Tony Oh 30 décembre 2020 at 19 h 03 min

Bonjour,
J’aménage un boxer h2l3. Je me demandai s’il était possible de faire 2 coffres à gaz. Un sous la plaque de cuisson et un second qui alimenterai le combiné truma… avec les aérations au niveau du sol pour les caissons. Car dans le cas contraire ça m’obligerai à passer l’arrivée de gaz dans la cabine de douche… c’est con mais je n’y ai pas pensé quand j’ai commencé l’aménagement. Je pensais planquer le conduit dans une goulotte PVC au niveau de la douche. Vous penser que ça pourra passer à l’homologation ? et surtout chez Veritas ? Merci d’avance

Reply
Le Van Migrateur 8 janvier 2021 at 11 h 19 min

Hello Tony,

Personnellement, je ne vois rien au niveau législatif, sécurité ou administratif qui puisse bloquer ça. Appelle ton contrôleur Véritas et Dreal avant quand même pour être sûr, mais je n’y vois personnellement pas d’inconvénient !

Reply
Benoit Merlin 2 décembre 2020 at 9 h 23 min

Bonjour, merci pour votre site, il est ttes bien fait!
Vous écrivez ceci a propos du propanne:
“Le gaz propane en bouteille : il doit être stocké et raccordé dans un coffre étanche à l’extérieur du van. Le gaz propane peut quant à lui être utilisé jusqu’à -44 °C.
Le butane est souvent le gaz qui est conseillé pour une homologation VASP, à tort. Il est possible d’installer dans son fourgon aussi bien du butane que du propane, sans différence d’installation nécessaire (donc non, le propane n’a pas absolument besoin d’avoir un accès vers l’extérieur pour être homologué)”
Du coup je suis perdu! Peut-on mettre une bouteille de propane sans accès exterieur?
Ai-je le droit d’utilisere une bouteille a clip comme la twiny? Dans ce cas existe t-il des adaptateur pour lyre?
Merci beaucoup de votre aide?

Reply
Le Van Migrateur 16 décembre 2020 at 10 h 39 min

Bonjour Benoit,

C’est une erreur de notre part, surtout qu’on dit bien en haut qu’il n’y a aucune différence à faire entre les deux gaz. Effectivement, les deux peuvent être installés à l’intérieur ! 🙂
Corrigé ! En espérant que tu y verras donc plus clair.

Belle journée

Reply
Jacques PONS 9 octobre 2019 at 19 h 24 min

Bonjour, j’aménage un OPEL Movano L3H3, je n’aurai besoin du gaz que pour la plaque de cuisson et un petit four à usage occasionnel. Je souhaiterais faire un coffre avec porte étanche et ventilation au sol dans lequel je souhaiterais placer 4 cubes propane BUTAGAZ, pensez vous cela admissible aux normes pour mon passage Qualigaz en vue du passage en VASP ? Je vous remercie de votre réponse. Cordialement.
Jacques

Reply
Le Van Migrateur 18 octobre 2019 at 22 h 44 min

C’est un cas un peu spécifique, ce serait mieux que tu demandes directement au centre de contrôle où tu vas passer l’évaluation Gaz, ce sera plus prudent 🙂

À priori, j’aurais tendance à dire qu’il y a peu de chance pour que ça passe à cause des cubes, par rapport au détendeur etc… :/

Reply

Laisser un Commentaire