Home Aménager son fourgon Isolation naturelle : le liège projeté pour fourgon

Isolation naturelle : le liège projeté pour fourgon

Écrit par Le Van Migrateur 28 octobre 2020
Isolation naturelle liège projeté
7 min de lecture

Le liège projeté est très en vogue depuis quelques années. Et pour cause : il s’agit d’un des meilleurs isolants pour un fourgon aménagé (si ce n’est le meilleur). La seule raison pour laquelle cet isolant n’est pas présent dans tous les fourgons d’aujourd’hui, c’est pour son coût et sa difficulté de pose. C’est pour ça que nous avons décidé, pour cet article, de nous adresser à un professionnel. Mickael, de l’atelier by Marickael, isole tous ses fourgons en liège projeté depuis maintenant plusieurs mois. Il le fait lui-même, et est devenu un véritable professionnel de ce processus. Cet article se présentera sous forme de questions, pour que ce soit plus simple pour vous. 

Pourquoi isoler son fourgon au liège projeté?



Le liège projeté vaut toutes les isolations du monde, selon Mickael. Il absorbe et recrache vers l’extérieur la chaleur ou la fraîcheur. Cette isolation permet de n’avoir quasiment aucun pont thermique dans le fourgon, comme le pistolet va vraiment partout. Que ce soit les renforts, ou les petits endroits biscornus, le liège projeté peut se faufiler dans les moindres recoins du fourgon. 

Photo du forum BMH

Le liège projeté est une isolation thermique et phonique incroyable, avec peu d’épaisseur. Il est possible (et conseillé) de la compléter avec de la laine Biofib trio (chanvre – lin – coton). Il n’est pas toujours indispensable (voire même déconseillé) de mettre du frein vapeur avec une telle isolation. La laine pourrait mettre trop de temps à sécher dans cette configuration, avec un frein vapeur en plus. 

L’isolation en liège projeté, en plus d’apporter un confort certain dans le fourgon, va protéger la carrosserie contre la corrosion et la rouille. En effet, le fait que le liège soit collée sur toute la surface du fourgon permet de faire une couche de protection impénétrable par l’humidité. 

Selon nous, le liège projeté est une excellente base pour casser tous les ponts thermiques. Mais il est bon de la compléter avec du biofib trio pour un confort optimal en été, car cette dernière a un excellent déphasage (la chaleur met du temps à « transpercer » l’isolation). Le déphasage du liège projeté n’est pas suffisant pour un confort optimal en été.

Quel est le budget pour isoler au liège projeté?



Isoler son fourgon complet avec du liège projeté tourne autour des 1 500€. Comme il faut mettre 2 couches sur l’intégralité de la surface (=3/4mm). Il faudra ajouter à ce budget le coût du biofib trio, d’environ 200 euros pour un grand fourgon. 

Cette isolation est vraiment excellente, mais n’hésitez pas à peser le pour et le contre avant de vous lancer dedans. Si votre fourgon a une valeur de 2 000 euros, ça ne vaut pas le coup de mettre l’équivalent de sa valeur en termes d’isolation, par exemple. En revanche, pour un fourgon d’une plus grande valeur, il peut être très intéressant d’imaginer cette isolation pour gagner en poids.


Liège projeté et budget

Pour indication, un pot coûte 280€, et le pistolet environ 50€. Pour le sol, un pot de 280€ peut faire les deux couches nécessaires. Pour un van complet, il faudra en moyenne 7 pots.


Comment isoler au liège projeté?





Attention

Ne laissez surtout pas les pots, après réception, en plein soleil ! Sinon, cela fait durcir la pâtes, et vous êtes bons pour en racheter ! Il faut les stocker à l’abris de la chaleur.


Avant de commencer, nettoyez la carrosserie à fond au vinaigre blanc et traitez les points de rouille à fond. Nous vous expliquons tout cela dans notre article sur la préparation de l’aménagement

Pour isoler au liège projeté, il faut d’abord se protéger soi et protéger les environs au maximum. La colle du mélange est de la colle acrylique, et elle se collera par projection sur tout ce qu’elle trouvera sur son chemin (barbe, poils de nez, cheveux…).

Maggy et Gilles, de @coucouliberte, prêts à attaquer !


Ensuite, une fois que vous êtes prêt.e à affronter tout ça, vous allez pouvoir commencer votre mélange.

Il faut mélanger le liège granuleux et la colle pendant 10/15mn, sans s’arrêter, avant de commencer à projeter le liège avec le pistolet. Si le mélange n’est pas homogène, il faut continuer jusqu’à ce qu’il le soit. 

Toujours @coucouliberte

Ensuite, pensant la pose du mélange au pistolet, il faut qu’une autre personne continue à mélanger le pot, en continue. Il ne faut jamais arrêter de mélanger. Au contact de l’air, le mélange ne doit jamais rester statique. 


Conseil pour la pose du liège projeté

Pour poser du liège projeté, essayez toujours d’être deux, ou d’avoir une mini bétonnière qui pourra brasser le mélange en continu pour vous.


La pose au pistolet est simple.

La buse que vous choisissez est importante avec le pistolet à crépir : la première est très grosse donc vous allez projeter vraiment au plus gros pour en balancer partout. La deuxième devra être beaucoup plus petite pour aller dans les petits coins où vous n’avez pas pu aller.

24h de séchage par couche sont nécessaires. Comptez donc environ 4 jours pour les deux couches recommandées de liège projeté. Il est même possible d’aller jusqu’à 3 couches s’il reste assez de mélange (c’est sur le sol et le plafond qu’il faudra le plus insister, ainsi qu’à l’endroit où se trouvera la douche). 

Et vous, vous avez isolé votre fourgon avec du liège projeté ? Racontez-nous!


Vous avez encore des questions ?

FAQ fourgon aménagé

Vous aimerez aussi

10 commentaires

Joris 26 avril 2021 at 21 h 14 min

Bonjour,
J’emménage un van également.
Pourquoi tout le monde combine le liège projetée avec de la biofib plus un frein valeur?

N’est-il pas plus simple d’utiliser du liège expansé et projeté uniquement? Comme cela en théorie pas besoin de frein vapeur.
Désolé si cette question vous paraît bête, je suis encore dans la phase de préparation avant de tout acheter.
Cordialement joris.

Reply
PF 17 mai 2021 at 16 h 05 min

Salut Joris, comme tu as du le lire un peu partout,le liège projeté est une excellente base pour casser tous les ponts thermiques. L’ajout de la biofib joue sur le conforten été, car cette dernière a un excellent déphasage (la chaleur met du temps à « transpercer » l’isolation). L’isolation ne sert pas que pour le froid mais aussi pour le chaud. Pour ce qui est du frein vapeur, il est là pour réguler l’humidité 🙂

Reply
Lucie 16 février 2021 at 16 h 55 min

Bonjour,

Nous souhaiterions isoler notre T4 avec du liège projeté. Quelle granulométries doit-on prendre ? On a lu qu’il fallait une granulométries inférieure à 2mm mais faut-il les remixer ? Si oui comment ?

Merci pour vos réponses

Reply
Armelle 21 janvier 2021 at 12 h 20 min

Bonjour,
tout d’abord merci pour tout le contenu que vous partagez et pour vos e-books qui sont très bien fait ! Je sillonne des routes d’altitude (1000m environ) et, du coup, je me pose beaucoup de questions sur l’isolation sur laquelle je ne voudrais pas me « rater ». Je pensais utiliser le liège et le biofib. Cependant, je n’ai pas un très gros budget et je me demandais s’il était possible de « mixer » liège expansé et liège projeté pour diminuer les coûts mais gagner en confort/isolation par rapport à du liège expansé + biofib. Autrement dit, est-il pertinent et réalisable de coller des panneaux de liège sur les surfaces planes et de compléter avec du liège projeté aux endroits où il n’est pas possible de coller les plaques de liège expansé ? Vais-je vraiment y gagner niveau confort thermique sachant que je pense mettre du biofib de 45mm par dessus (sauf au plancher) ? Dans cette configuration, conseillez-vous l’ajout d’un frein vapeur ?
Merci beaucoup !

Reply
Le Van Migrateur 25 janvier 2021 at 9 h 55 min

Bonjour Armelle,

Merci beaucoup pour tes encouragements !! 🙂

Honnêtement, je ne vois pas comment tu pourrais faire des économies en ajoutant du liège projeté … C’est l’une des isolations les plus chères !
Tu ferais aussi bien de mettre liège expansé + biofib et frein vapeur, ça te coûtera moins cher 🙂

Reply
Armelle 31 janvier 2021 at 16 h 55 min

Bonjour et merci pour la réponse !
En fait, je pense que je me suis mal exprimée, j’ai bien compris que le liège projeté est l’une des isolations les plus chères. L’économie que je pensais faire serait en fait par rapport à une isolation entièrement en liège projeté. Mon idée serait de mettre du liège expansé partout où c’est possible et de compléter avec du liège projeté sur tous les endroits où il n’est pas possible de mettre du liège expansé. Ça coûterait effectivement plus cher que du liège expansé seul + biofib + frein vapeur mais normalement moins cher que tout en liège projeté + biofib (+ frein vapeur), non ? Le but serait de gagner en confort/isolation mais je ne sais pas si la différence de gain potentielle en isolation thermique serait suffisamment notable pour justifier le surcoût de cette isolation mixte expansé/projeté. Autrement dit, je suis prête à investir un peu plus dans l’isolation si ça m’apporte un réel confort supplémentaire en isolation (surtout thermique) sans toutefois pouvoir envisager une isolation entièrement en liège projeté pour des raisons économiques.
Je ne sais pas si ma question est plus claire comme ça ?
Après peut-être que techniquement parlant mon idée est une aberration totale !? Je n’y connais rien en isolation, c’est juste une idée qui m’est venue mais elle est peut-être absurde ou non réalisable ou peut-être sera-t-elle source de problèmes que je n’ai pas du tout envisagés. Par contre, si elle est faisable techniquement, faut-il un frein vapeur ou non vu que dans l’article ce dernier peut être déconseillé sur une isolation en tout projeté + biofib ?
Merci encore !

Reply
Le Van Migrateur 15 février 2021 at 10 h 55 min

Oui c’est clair 🙂

Franchement, je ne le ferais pas. Ça va être une prise de tête pas possible, sachant que la laine en vrac fait très bien son boulot aux endroits où le liège expansé ne passe pas. Pour moi, c’est soit tu fais tout en liège projeté soit rien. Mais ce n’est que mon avis perso. Question technique, ça peut le faire, mais question logistique c’est prise de tête.

Reply
steppé 3 janvier 2021 at 15 h 20 min

bonjour, je viens de mettre ma première couche de liège projeté ,assez déçu ,il reste beaucoup d’espace entre les grains de liège (est ce normal?)
et deuxième chose pour que ça sorte je met le compresseur à 5 bar?
au final j’ai ramassé un sceau de grains de liège , ils rebondissent et tombent au sol. (est ce normal?)
dois je travailler plus liquide?
je l’ai acheté chez ecobati wavre (belgique)
il a un durcisseur sec (poudre blanche)
et il a fallu 3 jours pour qu’il sèche.
merci de votre aide

Reply
Julie 12 décembre 2020 at 17 h 34 min

Bonjour,

Je cherche le meilleur fournisseur / marque de liège à projeter pour être sereine quand à la qualité du matériau. Et c’est pour les mêmes raisons que je n’ose le faire moi-même (je crains que rien ne tienne). Bref, avez-vous entendu parler d’une marque qui aurait largement fait ses preuves et chez qui (si ce n’est par la marque directement) je peux m’approvisionner dans l’idéal?
Si jamais vous avez les mêmes info pour le biofibre trio je prends aussi. 😉
Merci!
Julie

Reply
Le Van Migrateur 16 décembre 2020 at 10 h 15 min

Hello Julie,

Pour le Biofib, je te conseille Ecobati.
Pour le liège projeté, je crois que materiaux-naturels ne sont pas trop mal. Sinon on a entendu beaucoup de bien de la marque Seacork !

Reply

Laisser un Commentaire