Home Aménager son fourgonNotre aménagement à moins de 5000 euros Construire les meubles de son fourgon aménagé : l’exemple de notre Renault Master L2H2

Construire les meubles de son fourgon aménagé : l’exemple de notre Renault Master L2H2

Écrit par Le Van Migrateur 14 avril 2018
Construire les meubles de son fourgon
9 min de lecture

Construire les meubles de son fourgon est tout à fait possible pour n’importe quel débutant. Il suffira :

  • D’être patient, de bien prendre le temps de réfléchir
  • D’être logique pour maximiser les installations et ne pas faire trop de perte
  • De réaliser des plans au préalable
  • De bien prendre ses mesures

Nous aborderons dans cet article  2 éléments qui serviront d’exemple : 

  • Le lit
  • Les tiroirs

Le budget, le niveau et le temps sont indiqués pour l’ensemble de notre fourgon.

OUTILS NÉCESSAIRES

🛠 Pour faire les découpes : une scie à bois, une scie sauteuse et une scie circulaire
🛠 Pour les tracés : une équerre, un compas, un mètre
🛠 Pour enfoncer et limer : des marteaux et des râpes
🛠 Pour le maintien du bois : des presses pour bois et des serres joints
🛠 Pour les finitions : une ponceuse électrique et une cale à poncer
🛠 Lunettes de protection
🛠 Casque de protection pour les oreilles

NIVEAU DE DIFFICULTÉ

Nous estimons le niveau de cette étape à 3/5. On ne peut pas dire que c’est hyper facile, mais ça reste une tâche plutôt faisable. Avec de la concentration et de la discipline, tout le monde peut le faire ! En revanche, il faut le savoir dés le départ : la flemme n’a pas sa place dans cette étape. En menuiserie, il faut faire et refaire, parfois 5 fois jusqu’à obtenir l’ajustement parfait.

TEMPS NÉCESSAIRE

Il s’agit d’une des étapes pour lesquelles il est le plus difficile d’estimer un temps. En général, la fabrication des meubles et la menuiserie constituent 80% de l’aménagement (tout dépend avec quels matériaux vous décidez de partir). Il faudra donc partir sur le principe que c’est ce qui prendra le plus de temps.

BUDGET POUR NOTRE FOURGON

Le bois nous a coûté seulement 140€ pour ce fourgon, étant donné que nous avions beaucoup de restes de l’ancien aménagement, et nous avons fait beaucoup de récup. Attention, le prix du bois varie énormément d’un mois sur l’autre, voire même d’une semaine sur l’autre en cas de crise majeure (comme la crise sanitaire du Covid, par exemple, durant laquelle le bois pouvait prendre 35% en moins de 2 semaines). Pour notre fourgon suivant, Caliméro (Volkswagen Crafter L3H2, nous sommes sur un budget de plus de 1000€ de bois).

Une astuce que nous utilisons est de réaliser un gabarit en carton pour les meubles se trouvant sur des surfaces arrondies du fourgon. Une fois le gabarit créé sur une carton, il vous suffira par la suite de le reproduire sur le bois.

Le lit



Notre lit est fixe et ne nécessite pas de structure particulière. Nous avons choisi de mettre en place un système de rangements en tiroirs aux pieds du lit, et de laisser un grand coffre pour les affaires que nous n’avons pas besoin d’utiliser tous les jours. Une erreur que nous voyons souvent et que nous avons failli faire est la création d’un lit dans la largeur. Ne le faites QUE si vous avez plusieurs centimètres d’écart à vos pieds et au niveau de votre tête. Un lit en largeur trop petit deviendra vite invivable…

La seule chose à retenir pour la construction de meubles, est qu’il faut prendre en compte les vibrations et le poids. Il ne faudra pas installer quelque chose de trop lourd, mais que ce soit malgré tout solide pour supporter les vibrations du fourgon qui roule (les dos d’âne pris violemment aussi, ou les routes qui secouent) avec le poids des affaires.

La construction du lit

Pour construire notre lit, nous avons commencé par installer les 4 tasseaux du tour.

fabrication de lit fourgon

Reliés entre eux grâce à un système d’équerre, ils viendront être renforcés par la suite.

fabrication de lit fourgon

Le premier renfort du lit à être construit est la structure des tiroirs.

fabrication de lit fourgon
fabrication de lit fourgon

Pour que la répartition de la charge soit uniforme et que le lit soit solide de tous les côtés, nous avons renforcé les 4 coins du lit à l’aide de tasseaux bien fixés au mur. 

fabrication de lit fourgon

Nous avons ensuite de créé la structure interne des tiroirs/rangements en placard.

fabrication de lit fourgon

Nous avons ensuite posé la façade, avant de pouvoir installer les glissières et construire les tiroirs.

La construction des tiroirs



Les tiroirs allant sous le lit, nous considérons les avoir compté dans le temps, le niveau et le budget précisé un peu plus haut. Pour cette partie aussi, nous avons créée des tiroirs notamment à partir de matériaux de récupération. Le budget est donc minime, et se limite au prix des glissières (qui sont très chères) et de la quincaillerie dans notre cas. 

Nous avons fait l’erreur de prendre des glissières à galets, et nous avons quasiment toutes dû les remplacer au moins 2 fois. Un cauchemar ! Nous vous conseillons très très fortement de plutôt partir sur des glissières à billes.

La construction des tiroirs

Après avoir pris les mesures et coupé les planches de bois, il nous a suffit de les assembler grâce à de la colle à bois, renforcé par la présence de clous.

Menuiserie en fourgon

Construisez d’abord le tour, avant de réaliser le fond. Vous aurez ainsi les mesures précises pour la découpe de votre fond.

Menuiserie en fourgon

Assemblez le fond avec le reste grâce à des clous. Cela est largement assez solide, nous l’avons testé !

Il vous suffira ensuite de fixer les glissières. N’oubliez pas de bien les tester avec les glissières déjà présentes dans la structure de vos tiroirs.

Menuiserie en fourgon

Pour finir, nous avons installé une façade esthétique sur nos tiroirs, afin qu’ils se fondent totalement dans les découpes réalisées sur leur support.

Nous les avons fixé sur la partie avant du tiroir à la colle à bois, pour éviter la présence disgracieuse de vis. Pour éviter les erreurs de fixation, n’hésitez pas à mettre votre tiroir en place, puis la façade et de créer un repère pour que le tout s’encastre parfaitement.

Comme nous vous l’avons précisé dans notre article Tout savoir sur la menuiserie en fourgon, n’oubliez pas le ponçage !

Menuiserie en fourgon

Concernant l’homologation, nous avons installé des systèmes retenant les tiroirs ou les portes de l’ouverture grâce à des loquets. Notre lit, matelas compris, se trouve à 80cm de hauteur. Ainsi, nous n’avons pas besoin d’y apposer une protection contre la chute ni un système pour y monter. Nous avons fait les bords de nos placards arrondis. Même si, dans les normes, il est stipulé de faire les bords arrondis seulement à côté des places assises, nous avons préféré jouer la sécurité. Nous avons une issue de secours de 73cm, pour les 45cm obligatoires normalement. Nous avons installé une matière non inflammable autour des plaques pour respecter les 25cm autour des brûleurs, + une crédence. Le petit hic : nous avons un chauffe-eau et un chauffage non homologable, nous avons donc contourné en les retirant pour le passage à la DREAL, mais nous prenons ainsi d’énormes risques en ce qui concerne l’assurance.


Vous avez des questions ?

FAQ fourgon aménagé
  • Vous pouvez consulter notre FAQ. Si vous ne trouvez pas de réponse à votre question, n’hésitez pas à la poser en commentaire. Nous y répondons tous les lundis avec précision et avec plaisir <3
  • Vous pouvez jeter un oeil à l’accompagnement à l’aménagement que nous proposons, si vous souhaitez être aidé dans le choix des matériaux et des équipements pour votre aménagement
  • Nous avons écrit un ebook complet, le Manuel du fourgon aménagé, dans lequel vous pourrez retrouver toutes ces informations ainsi que bien d’autres (homologation, choisir son assurance, choisir son fourgon aménagé, etc.)
  • Nous essayons vraiment de répondre par email sur levanmigrateur@gmail.com, mais vous serez plus sûrs d’avoir une réponse en laissant un commentaire sur l’article ou la FAQ, c’est promis <3

Vous aimerez aussi

11 commentaires

Mélanie 7 mai 2020 at 19 h 00 min

Bonjour,
Pouvez vous nous dire les tailles de tasseaux (épaisseur et largeur) utilisé pour le coffrage du lit ?
Merci 🙂

Reply
Le Van Migrateur 11 mai 2020 at 11 h 37 min

Tous les tasseaux sont des tasseaux de 2cm 🙂
Si tu parles des lames, ce sont des tailles non standards : on a fait de la réccup puis on a énormément rabotté 🙂

Reply
Julien 5 avril 2020 at 13 h 44 min

Hello, merci pour cette article,
je suis en train de chercher les arrondis pour les meubles dans les normes AFNOR, impossible de trouver une ligne dessus savez vous ou les lignes sont situées ? ou avez vous un extrait de cette partie, merci et prenez soin de vous

Reply
JULIEN RIVALLAIN 18 septembre 2019 at 13 h 24 min

Bonjour
Le bois est un matériau noble mais est il vraiment adapté à l’aménagement d’un van. I’m flammable, lourd? Problème d’humidité ?? Je constate cette différence entre les meubles qui équipent les caravanes et ceux des vans aménagés par des particuliers. C’est tres joli mais ne manquons nous pas qq chose ? Nous sommes nous même dans l’aménagement de notre premier van.

Reply
Le Van Migrateur 18 septembre 2019 at 18 h 06 min

Hello ! 😊
Dans les caravanes… C’est aussi du bois 😅
Inflammable, oui mais bon, si tu es prudent je ne vois pas de raison valable qu’un accident se produise ! Lourd, ça dépend de celui que tu installes et humidité il faut simplement bien traiter ! 😁

Reply
Amélie 31 juillet 2019 at 21 h 14 min

La bible pour nous qui nous lançons! Merci mille fois de partager tout ça, le résultat est tellement top! Juste une question: pour l’homologation, il faut absolument avoir une table fixe? Vous avez pas galérer avec ça? Et aussi, vous avez mis des fenêtres et ça passait sans toucher vos renforts (vers le lit par exemple?) Nous, on galère un peu à savoir ce qui est renfort et ce qui l’est pas…
Merci en tous cas, hâte de voir votre nouveau bijou!

Reply
Le Van Migrateur 1 août 2019 at 17 h 13 min

Avec plaisir, merci pour tes encouragements ! <3

Il faut avoir une table oui ! Pas forcément fixe.
Pour les fenêtres, il faut simplement découper la tôle ! À partir du moment où il y a un renfort, on oublie le découpage ! :

Bon courage !

Reply
Max 6 mai 2019 at 8 h 06 min

Juste une question:

J’ai du mal à comprendre comment les tasseaux du lit sont fixés aux parois. Directement dans le contreplaqué ou il y a des tasseaux derrière plus solides ?

Reply
Le Van Migrateur 6 mai 2019 at 15 h 45 min

Directement dans le lambris + contreplaqué. Le renforcement se trouvent sur les tasseaux fixés verticalement.

Reply
Kryptic 7 novembre 2018 at 17 h 43 min

Un lit pavillon serait vraiment source de gain de place avec (presque) pas de changement d’espace au moment du couché et du levé (contrairement à un lit transformable en table/banquette par exemple.
C’est une option que je suis en train d’étudier, mais ce n’est pas si simple que ça à mettre en place.
Bravo pour votre blog qui fait bien rêver et donne des idées => sian ka’an whouaou 🙂

Reply
Le Van Migrateur 10 novembre 2018 at 12 h 03 min

Merci beaucoup pour ce gentil message !! 🙂

C’est vrai que c’est une bonne idée, même si compliquée ça vaut le coup d’essayer !

Reply

Laisser un Commentaire