Home Aménager son fourgon Aménager son fourgon #5 : quelques idées pour le lit

Aménager son fourgon #5 : quelques idées pour le lit

Écrit par Le Van Migrateur 17 octobre 2017
Road Trip Norvège
6 min de lecture

Aujourd’hui, un article un peu spécial ! Nous n’allons pas voir l’intégralité d’un aménagement mais nous attarder sur la partie la plus importante d’un aménagement : le LIT ! Ne souriez pas, c’est VRAIMENT la partie la plus importante (avec la cuisine, évidemment). Bien manger et bien dormir après une grosse randonnée ou toute une journée de conduite, c’est ce qui nous permet d’être endurant et de ne pas finir épuisés par ce style de vie. Car ça a beau être absolument génial, on peut vite se retrouver très fatigués si on ne fait pas les choses bien. Maximus de Camp’Us nous explique comment faire un beau lit bien confortable ! 

Quelques petits conseils

Aménager un lit dans un van peut paraître simple. Mais attention à bien penser à son agencement et son positionnement dans le véhicule. Déterminez vos besoins avec précision, et avant de débuter, inspirez-vous des installations des autres vanlifers : Instagram et Pinterest abondent de photos qui vous aideront à faire le meilleur choix pour votre van. Du choix du lit à la fabrication de votre propre sommier, on vous dit tout !

 Un lit pour qui ? Choisir son agencement

Il existe diverses solutions en matière d’aménagement pour votre espace nuit. Que vous soyez en solo, à deux, à trois ou plus, la place occupée ainsi que l’agencement de votre lit sera différent. Déterminez à l’avance vos critères : vous êtes plutôt confort ou gain d’espace ? Lit en hauteur ou lit banquette ? Avant l’aménagement, notez bien les dimensions que vous accordez pour l’espace couchage, déterminez les matériaux que vous utiliserez (fabrication maison ou récupération)… Toutes ces étapes sont primordiales : ne vous lancez pas à l’aveugle sous peine de devoir démonter pour recommencer.

La fabrication du lit

©fitetravels – Ici aménagement d’un lit transversal avec lit enfant en hauteur. Attention à ne pas se cogner la tête !

Le lit banquette, autre aménagement plébiscité

Le lit banquette est un lit qui a 2 positions : le jour il sert de banquette-fauteuil et la nuit, de lit. Généralement, ce lit s’ouvre en rabaissant les sièges arrière. Cet aménagement est très répandu chez les aménageurs de van. Son atout : un 2 en 1 transformable en quelques gestes. Pratique le jour pour s’y asseoir ou prendre ses repas et un coin nuit le soir venu tout en gardant un espace habitable confortable.

©chewythevanagon

©chewythevanagon

©chewythevanagon

©chewythevanagon

Côté famille : les lits jumeaux et les lits superposés

Les lits jumeaux sont utilisés notamment lorsque le van héberge plusieurs voyageurs. Grâce à leur simplicité, ces lits permettent de gagner un espace de circulation entre eux, ou d’y installer une petite table pour les transformer en banquette-dîner. Vous pouvez bien-sûr aménager ces lits de façon à ce qu’ils se rejoignent pour la nuit, en baissant la table qui se transforme en “sommier” par exemple. Notez qu’il faut tout de même disposer d’un fourgon assez grand. Les lits superposés eux sont de plus en plus choisis par les familles. Voyager avec des enfants n’est pas toujours évident mais disposer de lits superposés où chaque enfant aura son espace, voilà un agencement pratique.

©fromourvantage

©fromourvantage

©jack_and_amanda

©jack_and_amanda

Le lit coulissant, le lit magique !

Peut-être l’aménagement le plus astucieux pour gagner de la place ! Quoi de mieux qu’un combo lit coulissant-banquette ? Avec la technique du lit peigne (un sommier qui s’imbrique), votre lit se rétracte le jour pour se déployer la nuit ! Pour ce lit original, il vous faudra des plaques de contreplaqué de 10 mm, du tasseau, de la colle à bois extérieur. Le principe étant d’assembler les plaques en alternance.

Retrouvez un exemple de fabrication de lit peigne sur l’article Aménager son fourgon #1.

©petitlutin.over-blog.com

©petitlutin.over-blog.com

Toit relevable ou tentes de toit, pour un lit qui prend de la hauteur

Deux autres solutions à étudier concerne le toit relevable et les tentes de toit. Beaucoup de fourgons sont équipés d’un toit relevable, très pratique pour héberger une ou deux personnes. Le mythique combi Volkswagen est d’ailleurs souvent doté d’un toit relevable. Ceux-ci peuvent s’ouvrir sur le côté ou par l’avant/arrière. Cet aménagement est assez atypique et permet de gagner une place considérable dans le fourgon. Autre solution, les tentes de toit : celles-ci sont ne sont pas destinées uniquement aux vanlifers voyageant en fourgon aménagé mais permettent à toute personne disposant d’un véhicule d’ajouter un couchage en hauteur ! Comptez entre 2 000 € et 5 000 € pour une tente de toit.

Par exemple, retrouvez les tentes Hussardes by NaitUp.

©naïtup_tentes.hussarde

©naïtup_tentes.hussarde

Et c’est pas fini…

Il existe bien sûr d’autres solutions pour aménager un espace nuit et les vanlifers débordent d’idées innovantes sur ce sujet ! Vous pouvez également vous renseigner auprès d’aménageurs professionnels et peut-être opter pour un lit non-permanent comme sur le Font Vendome Mondéa où le lit est proche du plafond en journée et s’abaisse la nuit tombée. Même si cette solution rehausse votre fourgon, cela reste une bonne solution d’aménagement !

Aménager un lit : fabriquer son sommier

L’étape de la conception d’un lit pour fourgon aménagé n’est pas à négliger. Vous pouvez opter pour un achat neuf ou de la récupération (réutiliser un ancien sommier pour lui donner une seconde vie). Mais vous pouvez également passer par la fabrication de votre propre sommier ! Plusieurs choix s’offrent à vous, dépendant aussi de votre volonté et de vos capacités de bricolage.

La plupart des fourgons sont souvent aménagés avec un sommier à lattes : plus confortables, celles-ci permettent une libre circulation de l’air et réduisent l’humidité. Vous pouvez soit acheter un sommier à lattes neuf (entre 25 € et 50 €) soit l’assembler vous-même. Voici quelques étapes pour fabriquer votre sommier vous-même :

Pour les petits budgets, vous pouvez tout simplement opter pour une planche en disposant dessus un matelas plutôt ferme. Essayez de le surélever un minimum, pour ne pas être en contact avec le sol. Et en plus vous gagnerez de la place pour les rangements ! Regardez l’article Aménager son fourgon #2, cela pourra vous donner des idées !

Enfin côté matelas, tout dépend de ce que souhaitez : vous pouvez récupérer un ancien matelas inutilisé ou opter pour du neuf. Les formes et matières varient : polyuréthane, latex, coton et de forme rectangulaire, arrondie… Tout dépend de la place qu’il occupera. Par exemple pour un couchage dans un toit relevable, mieux vaut privilégier un matelas peu épais (environ 10 cm).

Bon aménagement !

Vous aimerez aussi

1 commentaire

Aménager son fourgon #11 - Le Van Migrateur 5 décembre 2017 at 13 h 42 min

[…] Du côté de l’aménagement: un lit peigne, une armoire et le meuble cuisine avec 2 plaques au gaz et un petit évier. Il y a également plein d’autres manières de faire un lit, retrouvez-les dans l’article Aménager son fourgon #5 : quelques idées pour le lit […]

Reply

Laisser un Commentaire