Home Vanlife : mode d'emploi Les 6 questions qu’on se pose en faisant le tri

Les 6 questions qu’on se pose en faisant le tri

Écrit par Le Van Migrateur 22 janvier 2018
Vanlife Le Van Migrateur
4 min de lecture

Pour commencer la série qui a pour but de vous aider à faire le tri afin de faire rentrer toute votre vie dans un van, nous allons commencer par le plus important : les bonnes questions à se poser au moment de passer à l’action selon nous ! Jeter pour jeter n’est pas une bonne solution, on pourrait se débarrasser de choses qu’on aime dans la folie passagère du tri… Nous avons décidé de faire cet article en 2 parties : à la maison et en shopping. Alors, quelles questions on se pose, nous ? 

Le tri à la maison

Ai-je utilisé cet objet les 6 derniers mois ?

Si vous avez des objets inutilisés, autant les vendre, les recycler ou les donner non ? Pourquoi encombrer inutilement l’espace ? Si c’est quelque chose de très cher dont vous vous servez forcément une fois par an (une tondeuse, par exemple), et si la réponse à cette question est non cela ne veut pas dire que ça doit foncer directement à la poubelle. Quoiqu’une tondeuse, quand on y réfléchit, on peut l’emprunter ! Pour le peu de fois dans l’année où nous en avons besoin … Quoiqu’il arrive, pensez qu’emprunter peut parfois être bien moins encombrant et plus rentable que garder quelque chose que l’on n’utilise plus ! Si, par contre, il s’agit d’un vieux t-shirt, soyez sûr(e) que vous ne le remettrez jamais. Alors un peu de courage, et hop ! À la poubelle. ?

Si j’étais devant cette pièce en magasin, je l’achèterai ?

La réponse est non ? Alors, à votre avis, on fait quoi ? ? N’oubliez pas que la valeur sentimentale que vous donnez à vos affaires fausse complètement votre jugement. Et une fois jeté, un vieux t-shirt que vous adoriez finira vite aux oubliettes ! Allez, courage. D’ailleurs, c’est un peu pareil si la pièce ne nous va plus. Pourquoi la garder au cas où il y aurait une variation de poids par exemple ? Allez hop, dans la poubelle à tissus de votre ville !

Vais-je vraiment le réparer un jour ?

Combien d’objets cassés avez-vous en attente de réparation dans votre maison/appartement ? Au moment de notre premier grand tri, nous avons été assez surpris de voir à quel point nous pouvions entasser des objets en attente de réparation : 1 ordinateur et 5 téléphones (et toutes les coques qui allaient avec) sont les deux exemples qui nous viennent à l’esprit. Finalement, nous avons réussi à les vendre pour pièces ! Ça ne nous a pas rapporté grand chose, mais au moins on recycle et on trie. Si ça fait plusieurs mois que ça attend là, le mieux est de soit le réparer soit s’en débarrasser, à vous de voir.

Résister en plein shopping

Est-ce une envie ou un besoin ?

La fameuse phrase que vos parents ont certainement du vous répéter des millions de fois : arrête ton caprice, tu le veux mais tu n’en as pas besoin ! Mais ils ont souvent raison, les parents ! Alors on arrête les consommations inutiles et on achète utile et consciemment. Si vous pensez vraiment vouloir l’objet, et que ce n’est pas une affaire exceptionnelle (si vous savez qu’il sera encore là dans une semaine), prenez un temps de réflexion ! Vous verrez à quel point l’envie peut s’estomper en quelques jours. Si l’envie est toujours présente, foncez ! On ne va pas vous retenir.?

Pourrais-je remplacer quelque chose avec cet achat ?

S’il s’agit d’une éponge, de sopalin ou de liquide vaisselle, la réponse est forcément oui. Mais si on parle déco, fringues ou babioles, la réponse risque d’être un peu différente ! Réfléchissez bien : êtes-vous prêt(e) à remplacer votre vieille veste en jean contre cette belle veste jogging Lacoste hyper tendance ? Il va falloir faire un choix ! Si la réponse est non, on n’achète pas. On a dit qu’on arrêtait d’entasser ! ?

Je l’achèterais s’il coûtait beaucoup plus cher ?

Bon, si la réponse est un grand oui, c’est que vous en avez vraiment envie ! Alors essayez malgré tout d’attendre la semaine pour l’acheter, si c’est possible. Même une grosse envie peut partir aux oubliettes.

 

Et vous, quelles sont les questions que vous vous posez ?
Racontez-nous tout en commentaire.


Voir tous les articles Vanlife & autres
Dans le même thème : Les 8 bénéfices que nous apportent le minimalisme et comment se débarrasser du superflu en moins d’un mois

 

Vous aimerez aussi

2 commentaires

Se débarrasser du superflu en moins d'un mois - Le Van Migrateur 23 janvier 2018 at 18 h 01 min

[…] le plus possible. Vous pouvez aussi lire notre article Les 8 bénéfices du minimalisme et les 6 questions à se poser quand on fait du tri, pour voir tout ce que cela nous apporte. C’est pour ça que nous voulons aller toujours plus […]

Reply
Les 8 bénéfices du minimalisme - Le Van Migrateur 23 janvier 2018 at 17 h 41 min

[…] Voir tous les articles de la catégorie Vanlife & autres Dans le même thème : Notre défi – se débarrasser du superflu en moins de 30 jours et Les 6 questions qu’on se pose en faisant le tri […]

Reply

Laisser un Commentaire